La science concrétisée

Des scientifiques de Pêches et Océans Canada, Shannon Obradovich et Charles Hannah, visitent des élèves de Power River, en Colombie-Britannique pour discuter de la recherche en matière de surveillance des océans et mettent à l’eau un traceur de courant océanique.

Transcription

Shannon

Je crois que l’une des meilleures choses que vous pouvez faire pour encourager les enfants et les jeunes à participer aux activités scientifiques est de leur offrir des expériences concrètes.

Les élèves de l’école secondaire Brooks ont participé au nettoyage d’une plage et ils ont fini par trouver l’une de ces bouées dérivantes contenant des informations transmises au ministère des Pêches et Océans. On s’est alors aperçus que l’occasion se présentait de faire connaître les activités scientifiques du Ministère, en invitant les élèves à mettre à l’eau eux-mêmes l’une de ces appareils, qu’ils pourraient suivre dans les eaux de leur cour arrière.

Enseignant

Plus je peux faire sortir les enfants à l’extérieur et se salir les mains, leur permettre de mettre en pratique une théorie, plus ils se font un point de vue global et local de ce qu’ils apprennent.

Charles

Le nom officiel de l’appareil qu’ils ont trouvé est quelque chose qu’on appelle le suiveur de circulation de surface. On l’appelle aussi Bob l’Éponge.

Qu’est-ce-que c’est qu’un Bob l’Éponge? Et bien, c’est une bouée dériveur. Lancez-la dans l’océan et elle bouge avec le courant. À la base, elle a plusieurs applications potentielles. Nous voulons savoir à quelle distance et à quelle vitesse les objets se déplacent à la surface de l’océan. Essentiellement, je veux savoir d’où vient l’eau et où elle va.

Pour moi, suivant l’activité d’aujourd’hui, une réussite avec Bob l’Éponge serait de voir les étudiants s’engager et s’intéresser à une étude de ce genre.

Jeune 1

C’était très intéressant de voir le travail qui se trouve derrière ça et que personne ne voit. C’était vraiment cool à voir.

Jeune 2

Et je vais définitivement faire un métier en rapport avec l’océan. Je ne sais pas vraiment ce que je veux faire, mais c’est certain que ça aura rapport avec l’océan.

Enseignant

C’était une expérience magnifique qui est en quelque sorte devenue de la science en action et je crois que c’est quelque chose de merveilleux.