Production d'aquaculture en quantité et en valeur

La production globale s’est accrue considérablement depuis qu’on a introduit l’aquaculture commerciale au Canada. Le nombre d’espèces différentes a également augmenté. L’aquaculture canadienne a débuté avec la truite et les huîtres il y a plus de 30 ans. Celle-ci s’est ensuite diversifiée pour inclure plusieurs espèces de saumon et de moules. Il est important de surveiller les changements au sein de cette industrie canadienne en pleine évolution, alors que l’aquaculture continue de croître et de s’étendre année après année.

Dans cette section, vous trouverez des données fournies par Statistiques Canada sur le volume et la valeur de la production aquacole entre 1986 et 2018. Les données sont réparties par espèce et par province.

  • De 1986 à 1990, les espèces étaient réparties entre le poissons et les mollusques et crustacés et organisées dans les catégories suivantes: atlantique, quinnat, coho, truite, truite arc-en-ciel, palourdes, huîtres, moules et pétoncles. À partir de 1991, on a regroupé le saumon sous une même catégorie.
  • De 1996 à 2012, on a ajouté le rétablissement des stocks comme une catégorie distincte. À partir de 2013, les ventes aux pourvoiries ne sont plus fournies séparément et sont incluses dans la truite.

Production d'aquaculture en quantité et en valeur :