Raie ronde

Rajella fyllae

Vue dorsale d'une raie ronde (Rajella fyllae) mâle.
Vue dorsale d'une raie ronde (Rajella fyllae) mâle.
Vue ventrale d'une raie ronde (Rajella fyllae) mâle.
Vue ventrale d'une raie ronde (Rajella fyllae) mâle.
Vue dorsale d'une raie ronde (Rajella fyllae) femelle.
Vue dorsale d'une raie ronde (Rajella fyllae) femelle.
Vue ventrale d'une raie ronde (Rajella fyllae) femelle.
Vue ventrale d'une raie ronde (Rajella fyllae) femelle.

Description

La raie ronde ressemble à la raie hérisson et encore plus à la raie tachetée; cependant, elle se distingue de ces deux autres espèces par sa queue visiblement plus longue et de couleur uniforme, surtout chez les jeunes, ainsi que par le nombre de rangées de dents dans la mâchoire supérieure (30-38 rangées). Les dents de la raie ronde sont émoussées, coniques et dotées d'une cuspide. Les adultes portent généralement des épines tout au long de la partie dorsale médiane du disque et le long de la surface supérieure de la queue; certains individus sont dépourvus d'épines au milieu du dos, immédiatement après la région scapulaire. D'autres individus, quant à eux, possèdent de grosses épines dans la région scapulaire, autour des yeux, et deux ou trois rangées irrégulières d'épines entre les yeux et sur le museau. Chez les jeunes raies rondes, le bord postérieur externe des nageoires pectorales est lisse; cependant, le bord antérieur devient visiblement de plus en plus épineux avec l'âge. Chez les femelles, une parcelle de grosses épines se développe également sur la partie postérieure interne des nageoires pectorales. Les nageoires pelviennes sont dépourvues d'épines, mais sont dotées de petits piquants à leur surface supérieure. La raie ronde possède deux nageoires dorsales reliées à leur base, et une membrane caudale reliée à la seconde nageoire dorsale. Les nageoires pelviennes sont bilobées et leurs lobes antérieurs ressemblent à des doigts. Les ptérygopodes des mâles matures mesurent la moitié de la distance de l'axe des nageoires pelviennes jusqu'à la première nageoire dorsale. La couleur du dos de la raie ronde varie de gris cendreux à brun chocolat, celle de son ventre de blanc à gris. Des taches diffuses sont présentes sous chacune des nageoires pelviennes et derrière les nageoires pectorales.

Taille

La raie ronde atteint une longueur totale maximale de 53 cm.

Aire de répartition

Dans l'ouest de l'Atlantique, l'aire de répartition de la raie ronde s'étend du détroit de Davis, au large de l'ouest du Groenland, vers le Sud jusqu'aux talus au large de la Nouvelle-Écosse et du banc de Georges; toutefois, on compte peu de prises déclarées de raies rondes dans les eaux canadiennes de l'Atlantique. Cette espèce est plus abondante dans l'est de l'Atlantique, entre l'Islande et la mer de Barents jusqu'au large de la Norvège et du Danemark.

Vue dorsale d'une raie ronde (Rajella fyllae) mâle jeune de l'année.
Vue dorsale d'une raie ronde (Rajella fyllae) mâle jeune de l'année.

Habitat

Des opérations de chalutage exploratoire ont permis de capturer des raies rondes au large entre le banc de LaHave et le banc de Browns à des profondeurs allant de 530 à 1 097 m.

Cycle biologique

Inconnu

Régime alimentaire

La raie ronde semble se nourrir de petits crustacés.

Reproduction

Les capsules d'œuf de la raie ronde mesurent entre 33 et 44 mm de longueur et font 26 mm de largeur. Les capsules d'œuf collectées sont souvent endommagées.

Interaction avec l'homme

On a signalé peu de prises de raies rondes dans les eaux canadiennes de l'Atlantique. Cette espèce n'a aucune valeur marchande.