Raie des profondeurs ou raie de Richardson

Bathyraja richardsoni

Vue dorsale d'une raie des profondeurs (Bathyraja richardsoni) mâle.
Vue dorsale d'une raie des profondeurs (Bathyraja richardsoni) mâle.
Vue ventrale d'une raie des profondeurs (Bathyraja richardsoni) mâle.
Vue ventrale d'une raie des profondeurs (Bathyraja richardsoni) mâle.
Vue dorsale d'une raie des profondeurs (Bathyraja richardsoni) femelle.
Vue dorsale d'une raie des profondeurs (Bathyraja richardsoni) femelle.
Vue ventrale d'une raie des profondeurs (Bathyraja richardsoni) femelle.
Vue ventrale d'une raie des profondeurs (Bathyraja richardsoni) femelle.

Description

La raie des profondeurs (ou raie de Richardson) a la forme d'un diamant et est dépourvue de grosses épines sur son disque et sur la partie antérieure de sa queue, épines caractéristiques de nombreuses autres espèces de raie. Toutefois, les mâles matures sont dotés d'épines alaires proéminentes sur le bord externe dorsal de leurs nageoires pectorales. Chez les mâles matures, les ptérygopodes sont très longs, atteignant près de 75 % de la distance de l'axe des nageoires pelviennes jusqu'au bout de la queue. Cette espèce est uniformément grise ou brune sur le dos et le ventre.

Taille

La raie des profondeurs atteindrait une longueur totale maximale d'environ 175 cm.

Aire de répartition

Il s'agit d'une espèce méconnue et rarement observée. Quelques spécimens ont été observés dans l'est de l'Atlantique Nord-Ouest, vers le Sud entre la Manche et le golfe de Gascogne. Les seules captures déclarées de raies des profondeurs dans l'ouest de l'Atlantique Nord-Ouest ont eu lieu dans le cadre d'une pêche exploratoire en eaux profondes à la palangre au moyen du navire de recherche A.T. Cameron entre 1965 et 1967. Plus précisément, on a capturé 18 spécimens au large entre le sud du Labrador et le banc de Georges.

Habitat

La raie des profondeurs, comme son nom l'indique, est une espèce marine bathydémersale vivant à des profondeurs allant de 1 320 à 2 500 m. Des spécimens ont été capturés dans les parties basses de pentes continentales, des élévations sous-marines et les plaines de grandes profondeurs adjacentes. Dans les eaux canadiennes, tous les spécimens ont été capturés à des profondeurs variant entre 1 370 et 2 360 m, et à une température se situant entre 3,26 et 3,85 °C.

Cycle biologique

Inconnu

Régime alimentaire

La raie des profondeurs se nourrit principalement de poissons. Elle consomme également de petites quantités de crevettes.

Reproduction

La raie des profondeurs est ovipare, et elle pond des capsules d'œuf dotées de longues cornes distinctives. Sur le plan de la fécondité, on suppose qu'elle pond moins de 100 œufs par an.