Mante atlantique

Manta birostris

Description

Mante atlantique (Manta birostris) en pleine interaction avec un plongeur

Mante atlantique (Manta birostris) en pleine interaction avec un plongeur

La mante atlantique est un batoïde de forme particulière, entre autres à cause de son mode de vie pélagique. Elle a un corps aplati dorsoventralement, une queue en forme de fouet plus longue que le corps et dont l'extrémité est très effilée, et une tête aplatie dorsalement (ou légèrement convexe) distincte du disque formé par le tronc et les immenses nageoires pectorales. La bouche de la mante atlantique est terminale ou subterminale et presque droite, le palais contenant un large rideau transversal au fini lisse ou légèrement frangé sur les bords. Les dents de la mante atlantique sont minuscules, et les yeux ainsi que les spiracles, qui se trouvent de chaque côté de la tête, sont petits. Chaque large nageoire pectorale est divisée antérieurement à la tête pour former deux nageoires céphaliques bien distinctes qui se courbent à l'avant à partir du front pour aller border la bouche. Une petite nageoire dorsale est située à la base de la queue qui, elle, est dépourvue de nageoire caudale. La peau de la mante atlantique est lisse et exempte d'écailles, bien que l'on observe parfois de petits piquants. La surface dorsale varie de brun-rouge ou brun olive à noir, avec ou sans marques blanches, tandis que la surface ventrale est blanche vers le centre du disque et grise près des bords, parfois avec des taches foncées près des branchies et sur l'abdomen. La partie arrière de la queue est grise.

Taille

La largeur maximale du disque de la mante atlantique est d'environ 6,1 m. Le poids maximal déclaré est de 1 360 kg.

Aire de répartition

Dans l'Atlantique Ouest, la mante atlantique est présente de la Caroline du Sud jusqu'au Brésil. On la trouve aussi près des Bermudes, de l'île Madère et dans les eaux tropicales de l'Afrique de l'Ouest. En de très rares occasions, on peut l'observer dans les eaux plus froides de l'Atlantique Nord-Ouest; toutefois, des individus errants ont été capturés dans les eaux au sud de la Nouvelle-Angleterre et sur le banc de Georges.

Habitat

La mante atlantique vit dans les eaux de surface ou près de la surface, suivant la colonne d'eau en agitant ses immenses nageoires pectorales comme s'il s'agissait d'ailes.

Cycle biologique

Inconnu

Régime alimentaire

La mante atlantique se nourrit de petits organismes pélagiques comme de petits poissons se rassemblant en banc et de crustacés planctoniques, qu'elle dirige parfois vers sa bouche au moyen de ses grandes nageoires céphaliques situées de chaque côté de sa tête. L'eau ressort par les fentes branchiales. Il arrive souvent que les mantes atlantiques bondissent hors de l'eau, notamment lorsqu'elles chassent leurs proies.

Reproduction

Cette espèce de batoïde est ovovivipare, c'est-à-dire que les femelles portent leurs petits jusqu'à la naissance.

Interaction avec l'homme

La mante atlantique n'a aucune valeur marchande. Cependant, elle est prisée par les pêcheurs sportifs et les plongeurs.

Noms communs

Cette espèce est aussi appelée « diable de mer » ou « mante géante ».