Requin-tigre
Galeocerdo cuvier

Dents de requin-tigre

Dents de requin-tigre (photo fournie par Lisa J. Natanson).

Description

Le requin-tigre possède de nombreuses caractéristiques particulières, qui permettent de le différencier facilement des autres mangeurs d'hommes. Il présente une tête plate et large, un museau plus court que la largeur de sa bouche, de longs sillons labiaux et un corps élancé. Sa nageoire caudale est longue et pointue, et elle comporte des nervures de renfort. Les dents au bord dentelé ont des cuspides incurvées et sont profondément crantées sur leur côté externe. Les requins-tigres juvéniles, dont la longueur peut atteindre 150 à 180 cm, présentent des taches caractéristiques sur leur surface dorsale. Les zébrures qui apparaissent chez les adultes proviennent de la fusion des taches. Ces marques s'estompent progressivement avec l'âge, mais elles restent apparentes sur les flancs et la partie caudale de l'animal. La couleur du requin-tigre peut varier du gris bleuté ou gris verdâtre au noir sur le haut du corps et du gris clair au jaune sale ou au blanc sur le ventre.

Aire de répartition

Le requin-tigre est un grand requin commun dans le monde entier. Au large de l'Amérique du Nord, il est habituellement présent sur la côte est de Cape Cod à la Floride et dans le golfe du Mexique, tandis que sur la côte ouest, on le trouve à partir de la Californie vers le sud. Il est courant au large des Caroline, de la Géorgie et de la Floride, et c'est un des grands requins les plus abondants aux Antilles. On sait que le requin-tigre s'éloigne parfois beaucoup de son aire de répartition normale et il arrive que des pêcheurs locaux le rencontrent dans les eaux canadiennes en été. Il est régulièrement capturé par les pêcheurs canadiens qui pêchent le thon et l'espadon dans le Gulf Stream ou dans ses alentours.

Habitat

Le requin-tigre est souvent présent dans les eaux aux températures chaudes et tropicales. Il évolue à la fois dans les eaux océaniques (jusqu'à des profondeurs de 140 m) et dans les eaux côtières peu profondes. Il semble préférer les eaux côtières turbides qui reçoivent un écoulement d'eau douce et où sont susceptibles de converger diverses proies pour se nourrir. Ils ont été signalés dans les eaux côtières canadiennes.

Cycle biologique

Il est courant de capturer des requins-tigres qui mesurent de 300 à 425 cm et pèsent de 380 à 640 kg. On pense que les plus gros spécimens font plus de 5,5 mètres. On pense qu'ils peuvent vivre jusqu'à 27 ans.

Régime alimentaire

Le requin-tigre est un omnivore et un prédateur vorace. On sait qu'il consomme toutes sortes de proies marines et même certains animaux terrestres. Il se nourrit couramment de crabes, de mollusques, de homards, d'encornet, de poissons osseux, de petits requins, de raies, de marsouins, de tortues, d'oiseaux de mer et de mammifères marins. On trouve de nombreuses matières inorganiques et déchets associés aux humains dans les estomacs des requins-tigres. Compte tenu de la diversité de ses proies, le requin-tigre est considéré comme le requin qui possède la plus grande capacité d'adaptation.

Reproduction

Le requin-tigre est ovovivipare et produit en une seule portée de 35 à 55 petits, qui mesurent de 68 à 85 cm à leur naissance. On estime que la gestation dure juste un peu plus de 12 mois. Les mâles et les femelles atteignent la maturité sexuelle entre 4 et 7 ans.

Interaction avec l'homme

Le requin-tigre est considéré comme une des espèces de requin les plus dangereuses et les plus agressives, qui devient très active quand elle est stimulée par la nourriture.

Caractéristiques particulières

  • Taches distinctives chez les juvéniles et zébrures chez les requins-tigres adultes
  • Dents en crête de coq au bord dentelé, profondément crantées sur le côté externe
  • Museau plus court que la largeur de la bouche, large tête et corps élancé
  • Nageoire caudale longue et pointue, comportant des nervures de renfort