Aiguillat commun
Squalus acanthias

Recherche

Pour les renseignements sur la recherche des aiguillats communs, visitez la page recherche sur les aiguillats communs.

Photo aimablement prêtée par Pat Young.

Dents supérieures de l'aiguillat commun

Dents des mâchoires supérieure d'un aiguillat commun. À noter la forme très oblique.

Dents inférieures de l'aiguillat commun

Dents des mâchoires inférieure d'un aiguillat commun. À noter la forme très oblique.

Description

L'aiguillat commun est un petit requin qui vit en bancs composés de centaines ou de milliers d'individus du même sexe et de la même taille. Il s'agit d'une des espèces de requin démersal les plus abondantes. Ce requin est de couleur grise ou brunâtre sur le dos, et gris pâle ou blanc sur le ventre; des taches blanches irrégulières sont présentes sur le dessus et sur les flancs. La deuxième nageoire dorsale est plus petite que la première, et chaque dorsale possède une épine à son origine. La nageoire caudale est asymétrique : le lobe supérieur est plus grand que le lobe inférieur. Les dents petites et obliques ont les bords lisses et elles sont identiques sur les deux mâchoires.

Aire de répartition

Ce requin habite tous les océans tempérés, et on le retrouve dans les eaux côtières de l'Atlantique et du Pacifique. L'aiguillat commun est un visiteur saisonnier ou résident des eaux canadiennes. La plupart des aiguillats communs des eaux canadiennes migrent vers les eaux côtières en été et au large en hiver, mais ils restent dans les eaux canadiennes. Les requins semi-résidents se concentrent au large des côtes sud de Terre-Neuve, dans le golfe du Saint-Laurent et sur le plateau néo-écossais au large de la Nouvelle-Écosse. Toutefois, 10 à 20 % des aiguillats communs présents au sud-ouest de la Nouvelle-Écosse migrent vers le sud dans les eaux des États-Unis chaque automne et reviennent au printemps. Cette espèce est plus abondante entre la Nouvelle-Écosse et le cap Hatteras.

Habitat

L'aiguillat commun se retrouve dans les eaux froides ou chaudes des mers tempérées, à des températures de 0 à 15 oC. Cependant, sur le plateau néo-écossais, ce requin a souvent été capturé à des températures de 6 à 11 oC. L'aiguillat commun peut vivre dans des eaux de salinité très variable, et même dans les estuaires. Dans la colonne d'eau, il se tient de la surface jusqu'à 730 m de profondeur (2 400 pi).

Cycle biologique

La longueur moyenne de ce poisson adulte se situe entre 75 et 105 cm (30 à 40 po); cependant, des individus mesurant 130 cm (50 po) et pesant 9 kg (20 lb) ont été signalés. Il vit longtemps et grandit lentement. Sa durée de vie est de l'ordre de 30 à 40 ans. Au large des côtes de la Colombie-Britannique, on a vu des aiguillats communs de 70 ans. Des études de marquage ont révélé que l'aiguillat commun migrait sur de longues distances. Des individus marqués au large de Terre-Neuve ont été retrouvés en Islande des années plus tard. Il existe des mentions de traversées transatlantiques. Cependant, la majorité des aiguillats migre saisonnièrement des côtes au large ou le long de la côte nord-est de l'Amérique du Nord.

Régime alimentaire

L'aiguillat commun est un prédateur opportuniste qui mange les espèces abondantes. En général, il consomme des petits poissons comme le capelan, la morue, l'aiglefin, le merlu, le hareng, l'alose tyran et la chimère. Il se nourrit aussi d'invertébrés, tels le krill, les crabes, les vers polychètes, les méduses, les cténophores, les amphipodes, les encornets et les pieuvres.

Reproduction

Ce requin est ovovivipare; sa durée de gestation est d'environ 18 à 22 mois, soit la plus longue pour un requin. Les jeunes naissent en hiver dans les eaux chaudes au large des côtes au nord-est des États-Unis et de la Nouvelle-Écosse. Le nombre de petits dans une portée est fonction de la taille de la femelle : les grosses femelles mettent bas plus de petits. Cependant, la plupart des portées comptent de 1 à 14 individus dont la taille varie entre 20 et 30 cm de longueur. Une portée compte en moyenne 5 à 6 petits. Chez les mâles, la maturité sexuelle est atteinte à environ 64 cm, soit 10 ans. Les femelles sont plus âgées lorsqu'elles atteignent la maturité sexuelle : elles ont environ 16 ans et mesurent environ 82 cm. La reproduction a lieu au large en hiver.

Les organes internes d'un aiguillat commun à maturité sexuelle

Les images ci-dessous montrent les organes internes d'un aiguillat commun à maturité sexuelle et les étapes du développement des embryons. (Remarque : ces images ont une haute résolution et mettront plus de temps à s'afficher).