Ce que la Loi veut dire pour vous

Compte tenu de l'incroyable variété et de la répartition géographique des espèces protégées, la Loi sur les espèces en péril pourrait éventuellement toucher la vie de millions de Canadiens et Canadiennes - des pêcheurs commerciaux aux aquaculteurs en passant par les amateurs de pêche et les adaptes de la navigation de plaisance. Si vous possédez une propriété sur l'eau ou près de l'eau - que ce soit une résidence principale, une villa, une ferme ou une entreprise - vos activités pourraient avoir une incidence sur l'habitat d'une espèce en péril.

Un grand nombre d'espèces aquatiques ont été inscrites sur la liste de protection en vertu de la Loi — notamment les rorquals bleu (Atlantique et Pacifique), les tortues luth et le saumon de l'Atlantique pêché à l’intérieur de la baie de Fundy. Veuillez revoir la liste des espèces aquatiques protégées en vertu de la LEP.

Partage des responsabilités

En vertu de la LEP, Pêches et Océans Canada (MPO) doit élaborer des stratégies de rétablissement et des plans d’action pour les espèces aquatiques désignées en péril ou menacées de l'être. Une fois qu'une espèce est ajoutée à la liste et officiellement protégée en vertu de la Loi, une stratégie de rétablissement doit être élaborée. Pour les espèces en voie de disparition, la stratégie doit être élaborée dans l'année suivant l'inscription de l'espèce sur la liste; pour les espèces menacées ou disparues du Canada, le délai est de deux ans pour l'élaboration de la stratégie.

Ces stratégies de rétablissement et ces plans d'action expliqueront en détail les étapes précises à prendre pour protéger les espèces identifiées. Pour notre part, à Pêches et Océans Canada, nous sommes déterminés à collaborer le plus possible avec les intervenants - les personnes touchées - pour nous assurer que nos stratégies et nos plans sont pratiques, efficaces et qu'ils s'inscrivent dans une approche de gestion des pêches solide.

Renseignez-vous sur les consultations publiques et comment y participer.

De notre point de vue, il ne peut y avoir de réussite sans la collaboration de tout le monde touché par la Loi. La portée, l'ampleur et l'importance du processus nécessitent un véritable effort collectif.