Cycle de vie du saumon rouge de la rivière Adams

Vers le milieu ou la fin de l'hiver, les œufs de saumon rouge éclosent, libérant de tout petits poissons appelés alevins vésiculés. Au début du printemps, les alevins vésiculés sortent du gravier sous forme de petits alevins, mais comme ils mesurent seulement deux centimètres de longueur, ils constituent des proies pour les oiseaux et les autres poissons. Les saumons rouges de la rivière Adams passeront la première année de leur vie dans le lac Shuswap, où trois alevins sur quatre seront dévorés ou mourront d'une autre manière.

Un an plus tard, les alevins ayant survécu, maintenant appelés « saumoneaux », sont plus gros (jusqu'à 12 cm) et deviennent prêts pour le périple qui les mènera jusqu'à l'océan Pacifique, un parcours de plus de 400 km. Ces petits poissons argentés forment de larges bancs pendant leur périple jusqu'à l'estuaire. Lorsqu'ils atteignent l'océan, les saumoneaux continuent de se nourrir et de croître pour atteindre à l'âge adulte un poids moyen de trios kilogrammes et une longueur moyenne de 80 cm. Après avoir passé deux ans dans l'océan, les saumons rouges entament leur long voyage de retour par le fleuve Fraser.

Deux ans plus tard

En parcourant une distance maximale de 29 km par jour, un saumon rouge prendra environ 18 jours à faire le trajet entre l'embouchure du fleuve Fraser et la rivière Adams. Il devra éviter de nombreux obstacles pendant sa remontée du fleuve Fraser, comme les prédateurs, les chutes, les échelles à poissons et les pêcheurs.

Avant d'entrer dans le fleuve Fraser, les saumons rouges cessent de se nourrir et leur peau argentée chatoyante prend une teinte rouge vif. Leur tête prend une coloration vert foncé et le dos des mâles développe une bosse caractéristique. Les ventres des femelles sont pleins d'œufs.

À leur arrivée dans la rivière Adams, les saumons rouges forment des paires qui s'installent dans les zones de gravier des méandres de la rivière. Les mâles repoussent les compétiteurs potentiels, tandis que les femelles creusent un nid (appelé « frayère ») en se servant de leur corps pour déplacer le gravier sur le lit de la rivière.

Les femelles déposent leurs œufs dans la frayère, les mâles fertilisent ensuite les œufs avec leur laitance, puis les femelles les recouvrent d'une fine couche de gravier. Après avoir pondu et fertilisé leurs œufs, les saumons rouges adultes meurent.

Leurs carcasses contribuent également à l'écosystème puisqu'elles nourrissent les aigles, les balbuzards pêcheurs, les visons, les coyotes et les ours. Ce qu'il reste ensuite des saumons rouges apporte des nutriments indispensables au sol et aux sédiments, nourrissant la végétation poussant près de la rivière.

Date de modification :