Symposium sur l'épaulard résident du sud

Du 10 au 12 octobre 2017
Vancouver (Colombie-Britannique)

Rapport sur « Ce que nous avons entendu »

RÉSUMÉ

L'épaulard résident du sud est une espèce en voie de disparition en vertu de la Loi sur les espèces en péril. Elle est considérée en péril du fait de la faible densité de sa population (qui compte maintenant 76 individus), de son faible taux de reproduction et d'un éventail de menaces causées par l’activité humaine, qui sont susceptibles d'empêcher son rétablissement ou de conduire à des déclins plus importants. Parmi les principales menaces, mentionnons la disponibilité ou la qualité des proies, les perturbations physiques et acoustiques, ainsi que les contaminants de l'environnement.

Le gouvernement du Canada s'est engagé à assurer la protection et le rétablissement de l'épaulard résident du sud, qui s’avère une espèce emblématique de la côte Ouest du Canada et d'une valeur culturelle importante pour les peuples autochtones.

En novembre 2016, le gouvernement du Canada a annoncé sur le plan national le Plan de protection des océans, financé à hauteur de 1,5 milliard de dollars, dans lequel il s'engage à contrer les menaces qui pèsent sur les populations de mammifères marins en péril, dont l'épaulard résident du sud. Dans le cadre d’une mobilisation en personne et en ligne, le gouvernement du Canada a collaboré avec les intervenants clés et les groupes autochtones au cours des derniers mois, en vue d’améliorer notre compréhension des menaces auxquelles la population des épaulards résidents du sud est confrontée. Afin de concrétiser cet engagement, le gouvernement du Canada s'appuiera sur le travail exhaustif déjà accompli à ce jour pour élaborer une stratégie en réponse à ces menaces afin d'appuyer le rétablissement de l'espèce.

Le Symposium sur l'épaulard résident du sud, tenu les 11 et 12 octobre 2017 à Vancouver (Colombie-Britannique), a constitué un jalon essentiel pour permettre à toutes les parties de mieux comprendre les menaces pesant sur l'épaulard résident du sud et des mesures nécessaires à sa protection et à son rétablissement. Le Symposium était aussi composé d’ateliers techniques sur les menaces principales pesant sur l'épaulard résident du sud, qui se sont déroulés le 10 octobre 2017.

Les objectifs du Symposium visaient à :

  1. S'assurer que toutes les parties intéressées comprennent parfaitement les données scientifiques les plus récentes sur l'épaulard résident du sud, ainsi que les défis à court, à moyen et à long terme et les solutions possibles qui remédient aux menaces auxquelles cette population est confrontée.
  2. Stimuler le dialogue pour améliorer notre compréhension commune des enjeux complexes et des responsabilités collectives que partagent les parties intéressées à l'égard de la protection et du rétablissement de l'épaulard résident du sud.
  3. Déterminer les éléments requis en matière de gouvernance, de relations et de partenariats pour assurer la protection et le rétablissement de l'épaulard résident du sud, tout en tenant compte des rôles et responsabilités futurs et des possibilités de recherche coopérative.

Le Symposium a attiré 329 délégués inscrits, issus de tous les ordres de gouvernement au Canada, du gouvernement fédéral et des États américains, ainsi que du milieu universitaire, des organisations non gouvernementales, de l'industrie et des communautés autochtones.

Le présent rapport fournit un compte rendu des commentaires formulés lors du Symposium par les délégués et les conférenciers, afin que les parties intéressées disposent du contexte nécessaire pour participer aux solutions qui seront mises en œuvre.

Les discussions ont permis de dégager un certain nombre de suggestions concrètes que le gouvernement du Canada peut mettre en place avec l'aide de ses partenaires pour aller au-delà de l'atténuation des menaces et viser la stabilisation et le rétablissement de la population. Les délégués ont exprimé plusieurs points de vue divers durant le Symposium, et un large consensus a été atteint pour les énoncés suivants :

Dans le cadre de notre engagement envers l'épaulard résident du sud, nous allons collaborer avec tous les intervenants et les groupes autochtones afin de définir la marche à suivre et les principales mesures à prendre dans l'immédiat et à plus long terme pour garantir la protection de cette espèce importante et emblématique.

Date de modification :