Meunier noir

Meunier noir
Nom latin

Catostomus commersonii

Nom du groupe

dulcicole

Information taxonomique (en anglais seulement)

Habitat

Le meunier noir est un poisson d'eau douce indigène de l'Amérique du Nord. Il est largement répandu au Canada, de Terre Neuve et Labrador à la Colombie Britannique, de même qu'au Yukon, dans les Territoires du Nord Ouest et les Grands Lacs. Ce poisson fréquente lacs et rivières, habituellement les eaux peu profondes, où il se nourrit sur le fond de vers, de larves d'insecte et d'oeufs de poisson à l'occasion. Le meunier noir est une espèce résistante qui possède une capacité d'adaptation lui permettant de survivre dans des conditions d'eau de mauvaise qualité que d'autres poissons ne pourraient tolérer.

Cette capacité, associée à son abondance élevée et sa présence généralisée, fait du meunier noir un excellent contrôleur environnemental des produits chimiques toxiques et des effets des effluents des fabriques de pâtes, ainsi que de diverses maladies, notamment les papillomes et les tumeurs du foie. Il n'est habituellement pas pêché, sauf comme appât. Le meunier noir est la proie du grand brochet, du maskinongé, de l'achigan, du doré jaune, de la lotte, du saumon atlantique, de l'omble de fontaine et d'une gamme d'oiseaux et de mammifères.

Description de l'espèce

Le meunier noir est un poisson qui se nourrit sur le fond comme les autres meuniers grâce à son museau courbé vers le bas. Sa bouche ronde est entourée de lèvres charnues. Le corps est fuselé et doté d'une seule nageoire dorsale à rayons mous et d'une nageoire caudale profondément fourchue. Le dos est généralement de couleur olive et le ventre, de couleur crème. La fraie a lieu au printemps au moment où la température de l'eau atteint 10 oC. Le meunier noir peut remonter par milliers un petit cours d'eau, où la femelle pond de 20 000 à 50 000 oeufs sur le substrat de gravier. Il peut atteindre environ 50 cm de longueur et peser 2 kg.