Le crapet sac-à-lait

Lepomis gulosus

Statut LEP
Aucun statut
AS
Préoccupante
P
Menacée
M
En voie de disparition
EVD
Disparue du pays
DP

Statut LEP

  • Aucun statut AS
  • Préoccupante P
  • Menacée M
  • En voie de disparition EVD
  • Disparue du pays DP
Statut COSEPAC
Non en péril
NP
Préoccupante
P
Menacée
M
En voie de disparition
EVD
Disparue du pays
DP

Statut COSEPAC

  • Non en péril NP
  • Préoccupante P
  • Menacée M
  • En voie de disparition EVD
  • Disparue du pays DP

Cette espèce a été désignée comme une espèce préoccupante par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC). Elle est inscrite sur la liste des espèces en péril de la Loi sur les espèces en péril (LEP) du gouvernement fédéral et elle bénéficie de la protection en vertu de cette loi. De plus, elle bénéficie de la protection accordée par les dispositions de la Loi sur les pêches du gouvernement fédéral. En vertu de la LEP, un plan de gestion a été élaboré pour cette espèce.

Description générale

Le crapet sac-à-lait (Lepomis gulosus) est un membre de la famille des centrarchidés qui présente les caractéristiques suivantes :

  • Petit crapet-soleil (pouvant atteindre une longueur maximale de 30 cm) de forme ovale et comprimée;
  • Grande bouche avec mâchoire inférieure en saillie;
  • Bande de dents minuscules sur la langue;
  • Nageoire dorsale comprenant des rayons épineux et des rayons mous;
  • Environ cinq lignes foncées partent du museau et des yeux pour traverser les joues;
  • Marques foncées sur les flancs ressemblant à des bandes verticals; et
  • Couleur habituellement jaune ou brun sur le dos passant à jaune ou blanc sur le ventre.

Répartition

Le crapet sac-à-lait est très répandu dans l’est des États-Unis, depuis les Grands Lacs inférieurs au sud jusqu’à la Floride, et à l’ouest jusqu’au Kansas. Au Canada, la présence de l’espèce n’a été signalée que dans le lac Érié dans le sud-ouest de l’Ontario; dans la baie Rondeau, la baie Long Point et Pointe Pelée.

Habitat et cycle biologique

Une espèce d’eaux chaudes, le crapet sac-à-lait préfère les étangs, les lacs et les marais exempts de vase où la végétation aquatique est abondante et le substrat boueux. Au printemps et au début de l’été, les mâles se rassemblent en colonies éparses et construisent des nids pour que les femelles puissent y pondre leurs oeufs. Les mâles défendent ensuite férocement leur nid et les oeufs. Le crapet sac-à-lait frai à un ou deux ans et les femelles pondent de 800 à 34,000 oeufs selon leur taille. L’espérance de vie est de huit à neuf ans.

Régime alimentaire

Le crapet sac-à-lait se nourrit de petits poissons, d’écrevisses et d’insectes aquatiques et il est susceptible de consommer proportionnellement plus de poissons que la plupart des crapets-soleil.

Menaces

Observé pour la première fois en Ontario en 1966, le crapet sac-à-lait est peut-être plus ou moins un nouveau venu. Ou encore, il a peut-être toujours été rare et est resté inconnu. Le drainage des marais est une menace potentielle pour l’espèce, mais à l’heure actuelle, les populations en Ontario habitent des zones protégées et ne sont pas exposées à un danger immédiat. Comme les exigences écologiques de cette espèce sont semblables à celles d’autres crapets-soleil, des habitats convenables devraient théoriquement être abondants en Ontario.

Espèces similaires

Cette espèce ressemble au crapet de roche (Ambloplites rupestris) et au crapet vert (Lepomis cyanellus); cependant, le crapet de roche possède davantage d’épines anales (six par opposition à trois) et le crapet vert n’a pas de dents sur la langue ni de lignes foncées partant des yeux.

Source des textes : Trautman 1981; Crossman et coll. 1994.

Pour un complément d'information, consultez le site Web du Registre de la LEP

Le crapet sac-à-lait

Crapet sac-à-lait (Lepomis gulosus) (Illustration © J. R. Tomelleri)

Lepomis gulosus
Illustration © J. R. Tomelleri

Nom scientifique : Lepomis gulosus
Statut selon la LEP : Préoccupante
Statut selon COSEPAC: En voie de disparition
Région : Ontario

Répartition du crapet sac-à-lait : Documents courants, telle que décrite dans le paragraphe suivant

Répartition du crapet sac-à-lait : Documents courants

Le saviez-vous?

Observé pour la première fois en Ontario en 1966, le crapet sac-à-lait est peut-être plus ou moins un nouveau venu. Ou encore, il a peut-être toujours été rare et est resté inconnu. Le drainage des marais est une menace potentielle pour l’espèce, mais à l’heure actuelle, les populations en Ontario habitent des zones protégées et ne sont pas exposées à un danger immédiat. Comme les exigences écologiques de cette espèce sont semblables à celles d’autres crapets-soleil, des habitats convenables devraient théoriquement être abondants en Ontario.

crapet-sac-à-lait

Crédit photo : Konrad Schmidt

Renseignements connexes