Éperlan
Hypomesus pretiosus

Illustration: Éperlan

Information sur les pêches

L'éperlan de l'inlet Burrard (famille des Osmeridae, mais distinct du genre Thaleichthys pacificus) fait l'objet d'une pêche récréative et d'une pêche commerciale relativement modestes, généralement pratiquées dans les eaux du littoral. La gestion de l'éperlan de l'inlet Burrard porte sur la protection et la conservation des stocks de remonte ainsi que sur la réglementation des activités de pêche sportive et commerciale. La fermeture de la pêche à l'éperlan, entre le 15 juin et le 15 août, coïncide avec la période de pointe de la saison de reproduction. Pour minimiser les risques de conflit entre pêcheurs commerciaux et pêcheurs sportifs, le régime de gestion de la pêche à l'éperlan prévoit en outre des jours réservés à la pêche commerciale (du lundi au jeudi) et des jours réservés à la pêche sportive (du vendredi au dimanche).

Les éperlans se reproduisent en été, dans la zone intertidale supérieure, et connaissent habituellement plusieurs pontes au cours d'un même cycle de marée et des jours suivants. C'est lors des migrations de reproduction qu'on peut pêcher l'éperlan, le site de pêche principal étant l'inlet Burrard. Mais on trouve également des sites de reproduction et d'exploitation dans d'autres zones protégées de la côte nord et du détroit de Georgia.

Pour pêcher l'éperlan à pied, il faut être muni d'un permis de catégorie « Z-8 ». Pour toute information concernant la pêche à l'éperlan à bord d'un bateau dûment enregistré, s'adresser au Coordonnateur régional de la pêche au hareng. Les engins utilisés sont la senne (longueur maximale de 90 m et maillage de 19 mm) et le filet maillant (longueur maximale de 275 m et maillage de 25 mm au minimum et de 50 mm au maximum), ce dernier n'étant permis dans les secteurs 28 et 29.

Renseignements sur l'espèce

Habitat

L'éperlan argenté est un petit poisson indigène du Pacifique Nord. Du sud de l'Alaska, son aire de répartition s'étend le long de la côte de l'Amérique du Nord jusque dans le sud de la Californie. L'éperlan argenté se retrouve souvent assez près du rivage, en particulier lorsqu'il est jeune. Poisson se rassemblant en bancs, il se rencontre dans de nombreux estuaires côtiers le long de la côte du Pacifique, où il fraye à des profondeurs aussi faibles qu'un demi-mètre, habituellement sur les plages de sable grossier ou de gravier fin.

Description de l'espèce

L'éperlan argenté est un poisson argenté de petite taille. Le corps est fuselé. La nageoire dorsale à rayons mous est insérée au milieu du dos environ. Une petite nageoire adipeuse est présente près de la queue. La nageoire caudale est fourchue. La coloration des mâles et des femelles est différente : chez les mâles, le dos est brun et le ventre est jaunâtre, alors que chez les femelles, le dos est vert vif et le ventre est blanc. Les tubercules que les mâles portent sur les flancs sont distinctifs. Une ligne foncée traversant les flancs est présente chez les deux sexes. L'éperlan argenté atteint une taille d'environ 20 centimètres de longueur.

Information sur les pêches

Comptes-rendus du SCCS et rapports sur l'état des stocks

Examen de la biologie et des pêches de l'éperlan argenté (Hypomesus pretiosus) et options de gestion suggérées pour la Colombie-Britannique
CSAS 2002/115
T.W. Therriault, A.N. McDiarmid, W. Wulff and D.E. Hay

Rapport sur l'état des stocks, l'éperlan argenté - 2002
T. Therriault and B. Mueller