Truite fardée versant de l’ouest (population de l’Alberta)

Oncorhynchus clarkii lewisi

Statut LEP
Aucun statut
AS
Préoccupante
P
Menacée
M
En voie de disparition
EVD
Disparue du pays
DP

Statut LEP

  • Aucun statut AS
  • Préoccupante P
  • Menacée M
  • En voie de disparition EVD
  • Disparue du pays DP
Statut COSEPAC
Non en péril
NP
Préoccupante
P
Menacée
M
En voie de disparition
EVD
Disparue du pays
DP

Statut COSEPAC

  • Non en péril NP
  • Préoccupante P
  • Menacée M
  • En voie de disparition EVD
  • Disparue du pays DP

Description

La truite fardée versant de l’ouest (Oncorhynchus clarkii lewisi) est une sous-espèce de la truite fardée (Oncorhynchus clarkii). Cette sous-espèce a été encore divisée en deux populations, soit celle de l’Alberta et celle de la Colombie-Britannique. La truite fardée versant de l’ouest est un membre de la famille des salmonidés et elle présente les caractéristiques suivantes :

  • Corps profile;
  • Apparence rappelant généralement celle de la truite avec petites taches foncées de forme irrégulière qui décrivent un arc depuis la nageoire anale jusqu’à la nageoire pectorale;
  • Série de petites dents brasibranchiales à l’arrière de la gorge;
  • La coloration varie de l’argent au vert jaunâtre avec du rouge sur le devant et les côtés de la tête;
  • Les poissons frayants développent souvent une coloration rouge vif sur tout le corps; et
  • Taille habituellement petite de 150 à 230 mm (28 à 142 g); les exemplaires plus gros dépassent rarement 460 mm (1,400 g).

Habitat

La truite fardée versant de l’ouest fait l’objet d’une répartition discontinue sur les deux flancs des Rocheuses. Aux États-Unis, elle se trouve dans les bassins de drainage du Montana, de l’Idaho, de Washington, de l’Oregon et du Wyoming. Au Canada, elle est limitée aux bassins de drainage de la rivière Kootenay supérieure, du fleuve Columbia supérieur et de la rivière South Thompson en Colombie-Britannique. La population indigène de l’Alberta se trouve dans les bassins de drainage Bow et Oldman de la rivière South Saskatchewan. Bien qu’on ait enregistré sa présence dans la rivière Milk (bassin de drainage de la rivière Missouri supérieure), sa situation actuelle à cet endroit est inconnue. Par ailleurs, ce poisson a été introduit à grande échelle dans de nombreux lacs et rivières naturellement sans poissons.

On trouve la truite fardée versant de l’ouest dans un vaste éventail d’habitats, mais celle-ci préfère l’eau vive froide et propre offrant diverses formes d’abris tels que des rives surplombantes, des fosses et radiers et de la végétation riveraine. Le frai a généralement lieu dans les petites frayères natales des nids de frai sur fonds de gravier fin, entre mai et août (selon l’emplacement) à des profondeurs de 20 à 50 cm et des températures de 6° à 17ºC. Les oeufs couvent pendant six à sept semaines et une fois éclos, les alevins restent dans le gravier jusqu’à ce que leur vitellus soit absorbé. Les jeunes de l’année se dispersent vers les radiers peu profonds ou les bras abandonnés. Les juvéniles peuvent habiter les frayères natales pendant un à quatre ans. Après le frai, les poissons plus âgés peuvent devoir se déplacer ou non vers un habitat estival pour se nourrir.

Menaces

Les plus grandes menaces pour ce poisson en Alberta comprennent la perte d’habitat, la récolte excessive et l’introduction d’espèces étrangères. La dégradation et la perte d’habitat attribuables à la récolte de bois, à l’exploitation minière et aux aménagements hydroélectriques sont directement responsables du déclin de plusieurs populations. En outre, le réseau routier qui en résulte a une incidence sur les petits cours d’eau éloignés et entraîne une plus grande circulation de véhicules tout terrain. Ceci dégrade davantage l’habitat sensible et augmente la pression qu’exerce la pêche à la ligne sur ce poisson-gibier déjà très prisé. L’ensemencement d’espèces étrangères peut donner lieu au déplacement, au remplacement ou à l’hybridation des populations indigènes.

Complément d’information

Une stratégie de rétablissement a été faite en collaboration avec l'équipe de rétablissement, qui comprend des représentants de Pêches et Océans Canada et de l'Alberta (les divisions Public Lands et Fish and Wildlife du ministère de l'Environnement et du Développement durable des ressources de l'Alberta et l'Alberta Tourism and Recreation), et des représentants d'un consortium de groupes non gouvernementaux de protection de l'environnement, des entreprises Spray Lake Sawmills, TransAlta Corporation, Trout Unlimited Canada, de l'Université de Calgary et de l'Association canadienne des producteurs pétroliers. Le gouvernement de l'Alberta a rédigé la version définitive du  Plan de rétablissement de la truite fardée versant de l'ouest en Alberta : 2012-2017. Le ministre fédéral des Pêches et des Océans et le ministre de l'Environnement, en tant que ministres compétents aux termes de la Loi sur les espèces en péril, ont adopté le plan de rétablissement de l'Alberta au programme de rétablissement fédéral.

Plusieurs mesures de rétablissement ont déjà été mises en œuvre. Par exemple, l'intégrité génétique de la truite fardée versant de l'ouest dans le bassin hydrographique de la rivière Cascade, dans Parc national du Canada Banff est en cours de rétablissement à la suite de son hybridation avec la truite arc-en-ciel. Un projet pluriannuel a été entrepris pour éliminer la truite arc-en-ciel et les hybrides.  Un second emplacement dans le Parc national du Canada Banff est en voie d'être remis dans son état d'origine. Le ruisseau abrite exclusivement l'omble de fontaine, cependant l'élimination de cette espèce et son remplacement par la truite fardée versant de l'ouest protégera une autre population de truites fardées versant de l'ouest dans le Parc national du Canada Banff.

Pour un complément d’information, consultez le site Web du Registre de la LEP.

Truite fardée versant de l’ouest (population de l’Alberta)

Truite fardée versant de l'ouest (population de l'Alberta) mâle (© J. R. Tomelleri)

Macrhybopsis storeriana
© J. R. Tomelleri

Nom scientifique : Oncorhynchus clarkii lewisi
Statut selon la LEP : Menacée
Statut selon COSEPAC : Menacée
Région : Alberta

Répartition historique de la truite fardée versant de l'ouest (population de l'Alberta) telle que décrite dans les paragraphes suivants

Répartition historique de la truite fardée versant de l'ouest (population de l'Alberta).

Le saviez-vous?

La truite fardée a généralement une bouche plus grande que celle de la truite arc-en-ciel (O. mykiss), et un os maxillaire plus long. L’apparence rappelant généralement celle de la truite avec petites taches foncées de forme irrégulière qui décrivent un arc depuis la nageoire anale jusqu’à la nageoire pectorale.

La truite fardée versant de l'ouest (population de l'Alberta)

La truite fardée versant de l'ouest (population de l'Alberta)

Renseignements connexes