Raie tachetée (population du sud du Golfe du St-Laurent)

Raja ocellata

Statut LEP
Aucun statut
AS
Préoccupante
P
Menacée
M
En voie de disparition
EVD
Disparue du pays
DP

Statut LEP

  • Aucun statut AS
  • Préoccupante P
  • Menacée M
  • En voie de disparition EVD
  • Disparue du pays DP
Statut COSEPAC
Non en péril
NP
Préoccupante
P
Menacée
M
En voie de disparition
EVD
Disparue du pays
DP

Statut COSEPAC

  • Non en péril NP
  • Préoccupante P
  • Menacée M
  • En voie de disparition EVD
  • Disparue du pays DP

Description

La raie tachetée est un poisson qui vit en eau salée, sur des fonds marins. Elle a un corps fin, des nageoires en forme d'aile, une longue queue fine, un museau arrondi et des taches sur le dos.

La couleur de son dos varie du brun pâle au brun foncé et il présente des taches noires et une ou plusieurs taches blanches plus grandes situées près du coin arrière de chaque nageoire pectorale. Ces taches aident à la distinguer d'autres raies. Son autre côté, le ventre, est blanc.

Habitat

On trouve principalement la raie tachetée sur les fonds de sable ou de gravier, généralement à des profondeurs de moins de 110 m, bien qu'on en ait déjà capturé à près de 400 m de profondeur. Dans le sud du golfe, la raie tachetée occupe des zones côtières peu profondes de l'été jusqu'au début de l'automne, se dispersant largement dans l'Est du plateau néo-écossais pendant l'hiver. La raie tachetée a été observée dans des eaux dont la température varie entre -1,2 °C et 19 °C. Dans le sud du golfe, la raie tachetée subit des températures à l'extrémité supérieure de cette fourchette au cours de l'été en raison de sa répartition côtière.

Raie tachetée telle que décrite dans les paragraphes suivants.

Cette carte indique la répartition de la raie tachetée pour la population du sud du Golfe du St-Laurent.

Les lignes foncées représentent les limites de chaque population, ou unité désignable (UD) de la raie tachetée. La région sud-ouest constitue l'UD de l'ouest du plateau néo-écossais et du banc Georges. La ligne traversant le banc Georges montre la frontière entre le Canada et les États-Unis. La région sud-est représente l'UD de l'est du plateau néo-écossais et de Terre-Neuve, et la région nord, l'UD du golfe du Saint-Laurent.

Menaces

La croissance lente de la population de raie tachetée est due à sa maturité tardive et à un faible taux de fécondité. L'abondance d'individus matures dans le sud du golfe du Saint-Laurent est à un niveau historiquement bas, avec une moyenne de 50 000 adultes dans les relevés effectués au cours des cinq années (2009-2013). Des relevés semblables effectués de 1971 à 1975 indiquaient une moyenne de 3 160 000 adultes.

Il n'y a pas de pêche dirigée pour la capture de la raie tachetée dans le sud du Golfe du Saint-Laurent. La baisse de la population est attribuable à la mortalité naturelle telle que la prédation liée aux prises accessoires.

Renseignements supplémentaires

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le Registre public des espèces en péril.

Raie tachetée (population du sud du Golfe du St-Laurent)

Raie tachetée - population du sud du Golfe du St-Laurent

Raie tachetée

Nom scientifique : Leucoraja ocellata
Status selon la LEP : Aucun statut
Statut selon le COSEPAC : En voie de disparition
Régions : Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Ile-du-Prince-Édouard, Québec et Terre-Neuve et Labrador

Le saviez-vous?

La raie tachetée est l'une des plus grandes espèces de raies au Canada atlantique, pouvant mesurer plus de 110 cm de longueur. Toutefois, dans le sud du golfe du Saint-Laurent, la raie tachetée devient mature et se développe à des tailles beaucoup plus petites que partout ailleurs dans leur aire de répartition. Par exemple, la raie tachetée femelle est mature à 42 cm dans le sud du golfe, mais 50 % des raies tachetées sont matures à 75 cm sur le plateau néo-écossais.

Renseignements connexes