Saumon atlantique (population du sud de Terre-Neuve – UD4)

Salmo salar

Statut LEP
Aucun statut
AS
Préoccupante
P
Menacée
M
En voie de disparition
EVD
Disparue du pays
DP

Statut LEP

  • Aucun statut AS
  • Préoccupante P
  • Menacée M
  • En voie de disparition EVD
  • Disparue du pays DP
Statut COSEPAC
Non en péril
NP
Préoccupante
P
Menacée
M
En voie de disparition
EVD
Disparue du pays
DP

Statut COSEPAC

  • Non en péril NP
  • Préoccupante P
  • Menacée M
  • En voie de disparition EVD
  • Disparue du pays DP

Description

Le saumon de l'Atlantique, Salmo salar, est une espèce anadrome, ce qui signifie qu'il se reproduit dans l'eau douce, mais qu'il passe une partie de sa vie dans l'océan. Le dos est bleu-vert, les flancs sont argentés avec plusieurs taches rondes ou en forme de « x » et le ventre est blanc. En période de reproduction, le saumon atlantique perd sa couleur argentée et devient plutôt d'une teinte verdâtre ou rougeâtre; quelques grandes taches bordées de blanc sont alors présentes sur ses flancs.

Habitat

Carte montrant l'étendue de l'unité désignable du saumon de l'Atlantique du sud de Terre-Neuve L'étendue comprend les rivières allant de l'extrémité sud-est de la péninsule d'Avalon, le cap Race, en se dirigeant vers l'ouest le long de la côte sud jusqu'au cap Ray. La carte a été adaptée à partir de l'Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le saumon de l'Atlantique au Canada de 2010.

Le saumon de l'Atlantique fraie dans l'eau douce, généralement dans la rivière dans laquelle il est né. Les juvéniles passent de trois à six ans dans l'eau douce avant de migrer vers l'eau salée de l'Atlantique Nord. Après un an ou plus, les adultes retournent dans l'eau douce pour frayer. Dans l'habitat d'eau douce, l'espèce a besoin d'eau courante propre et fraîche, exempte de pollution chimique ou organique. Elle préfère les cours d'eau naturels avec des rapides et des plans d'eau et un fond de gravier.

L'aire de répartition canadienne de l'espèce a été subdivisée en seize unités désignables (UD) par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) sur la base de données génétiques, des variations générales du cycle vital, de variables environnementales et de la séparation géographique entre ces unités. L'unité désignable du saumon de l'Atlantique du sud de Terre-Neuve s'étend à partir de l'extrémité sud-est de la péninsule d'Avalon, le cap Race, en se dirigeant vers l'ouest le long de la côte sud de Terre-Neuve jusqu'au cap Ray. Il existe actuellement 104 bassins hydrographiques connus (58 rivières réglementées) contenant des saumons de l'Atlantique au sein de l'unité désignable du sud de Terre-Neuve.

Menaces

Le COSEPAC a déterminé que les menaces suivantes (actuelles ou imminentes) pesaient sur cette unité désignable : la pêche récréative, la pêche illégale (braconnage), la pêche commerciale à Saint-Pierre-et-Miquelon, les interactions écologiques et génétiques avec les saumons de l'Atlantique d'élevage qui se sont échappés dans une petite partie de cette unité désignable et des changements mal compris dans les écosystèmes marins, avec pour conséquence une réduction du taux de survie du saumon de l'Atlantique au cours de la phase marine de son cycle biologique.

Renseignements supplémentaires

Le saumon de l'Atlantique participe à la fois aux écosystèmes marin et d'eau douce. Il fait l'objet d'une pêche traditionnelle par les Autochtones ainsi que d'une pêche commerciale et récréative. À l'heure actuelle, le saumon de l'Atlantique ne fait pas l'objet d'une pêche commerciale dans les eaux canadiennes, car des moratoires sont en place (depuis 1992 pour l'île de Terre-Neuve, 1998 pour le Labrador et 2000 pour l'est du Canada au complet). Toutefois, la pêche commerciale se poursuit à Saint-Pierre-et-Miquelon.

Visitez le Registre public des espèces en péril (LEP).

Saumon atlantique (population du sud de Terre-Neuve – UD4)

Saumon de l'Atlantique

Nom scientifique : Salmo salar
Statut selon la LEP : Aucun statut
Statut selon le COSEPAC : Espèce menacée (novembre 2010)
Région : l'île de Terre-Neuve

Carte

Unité désignable du saumon de l'Atlantique du sud de Terre-Neuve (adaptée à partir de l'Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC de 2010 sur le saumon de l'Atlantique au Canada).

Le saviez-vous?

Le nom scientifique du saumon de l'Atlantique est Salmo salar, ce qui signifie « le bondissant ». Ces poissons peuvent bondir jusqu'à 12 ou 14 pieds (3,6 m/4,2 m) dans les airs, ce qui leur permet de sauter par dessus les chutes d'eau et les autres obstacles lorsqu'ils remontent les cours d'eau pour aller frayer.

Banc de saumons atlantiques

Banc de saumons atlantiques
D. Danvoye

Renseignements connexes