Moule Quagga

Dreissena bugensis

Si vous pensez avoir découvert une espèce aquatique envahissante :

  1. ne rejetez pas ces espèces dans l’eau
  2. notez l’endroit précis (coordonnées GPS) et la date de l’observation
  3. prenez des photos
  4. familiarisez-vous avec leurs caractéristiques
  5. signalez la présence d’une espèce aquatique envahissante selon l’endroit où vous vous situez
  6. apprenez-en plus sur les espèces aquatiques envahissantes
Moule Quagga

Moule Quagga

Caractéristiques d’identification

  • Taille moyenne de 2 cm, jusqu'à 3 cm de longueur
  • N'a pas de côté plat
  • De forme ronde
  • Anneaux concentriques foncés sur la coquille
  • Couleur pâle près des charnières

Espèces similaires (indigènes)

Moule Zébrée (Dreissena polymorpha)

La Moule Quagga diffère de la moule Zébrée en étant plus grande, ronde et large. La Moule Quagga a également une surface ventrale convexe.

À quel(s) endroit(s) cette espèce a-t-elle été retrouvée

La moule Quaggua est présente que dans le sud du bassin des Grands Lacs, c'est-à-dire dans les lacs Ontario, Michigan, Huron et Érié. Elle est aussi présente dans le fleuve Saint-Laurent vers le nord, jusqu'à la ville de Québec.

Impacts écologiques et économiques

  • La Moule Quagga filtre l'eau au point d'en enlever toute source de nourriture (p. ex., plancton), ce qui modifie le réseau trophique. L'eau devient plus limpide, ce qui permet à la lumière de pénétrer plus profondément et favorise donc la croissance de la végétation aquatique.
  • Les poissons et la faune sont touchés par des proliférations accrues d'algues nuisibles.
  • Les femelles peuvent libérer jusqu'à un million d'œufs chaque saison, ce qui facilite la dispersion naturelle de ces espèces à partir du lieu où elles ont été introduites.
  • Les grandes colonies ont un impact sur les frayères, et donc potentiellement sur la survie des œufs de poisson.
  • Ces espèces de moules peuvent causer des dommages s'élevant à des millions de dollars aux moteurs de navires, aux centrales électriques et aux prises d'eau d'installations publiques en salissant les infrastructures, en bloquant le débit d'eau et en exigeant du temps et de l'argent pour les enlever des structures touchées.

Origine et mode d’arrivée au pays

Originaire de la région de la Mer Caspienne et de la Mer Noire.

La Moule Quagga, tout comme la Moule Zébrée, fut introduite dans les Grands Lacs d’Amérique du Nord par le biais des eaux de ballast.

Méthodes de dispersion

Cette espèce d'eau douce s’est rapidement propagée dans l’ensemble de la région des Grands Lacs, dans les réseaux hydrographiques et dans les plus petits lacs par dérive passive au stade larvaire ainsi que fixation à la coque des navires. Cette moule, qui est très féconde, peuvent avoir d’importants effets sur les écosystèmes, causant l’épuisement de la biomasse des communautés de phytoplancton, ce qui a une incidence sur la composition des autres communautés de l’écosystème.

Actions du gouvernement

Recherche scientifique

Pêches et Océans Canada étudie les populations de la Moule Quagga afin d’améliorer la compréhension concernant son adaptation aux conditions canadiennes.

Pour plus d’information

Références

  • Therriault, T.W., Weise, A.M., Higgins S.N., Guo, S. and Duhaime, J. 2013. Évaluation des risques posés par trois espèces de moules dreissénidées (Dreissena polymorpha, Dreissena rostriformis bugensis et Mytilopsis leucophaeata) dans les écosystèmes d'eau douce au Canada. Secr. can. de consult. sci. du MPO. Compte rendu 2012/174 v + 88 p.
Date de modification :