Ascidie plissée

Styela clava

Pensez-vous avoir découvert une espèce aquatique envahissante ?

  1. Ne rejetez pas ces espèces dans l’eau.
  2. Notez l’endroit précis (coordonnées GPS) et la date d’observation.
  3. Prenez des photos.
  4. Familiarisez-vous avec leurs caractéristiques.
  5. Signalez la présence d’une espèce envahissante selon l’endroit où vous vous situez.
  6. Ce que vous pouvez faire pour minimiser les risques de propagation.

Caractéristiques d’identification

  • Corps ferme, plissé avec de petites bosses, en forme d’outre remplie d’eau. Présence d’un pied solide. Texture de cuir;
  • Mesure jusqu’à 18 cm, le pied représentant un tiers de sa longueur;
  • Couleur brune;
  • Solitaire, mais peut pousser en touffes très denses.

Espèces similaires (indigènes)

Parmi les espèces indigènes, mentionnons la patate de mer et la pêche de mer; ce sont également des tuniciers, mais ils sont individuels ou en petits groupes. La patate de mer a la forme d'un hochet et possède un long pied (tige) qui atteint 13 cm. Quant à la pêche de mer, son corps est plutôt arrondi, ferme et rugueux.

L'ascidie plissée est un tunicier solitaire envahissant. Une des pires espèces envahissantes au monde, elle est originaire du Pacifique Ouest.

L'ascidie plissée est un tunicier solitaire envahissant. Une des pires espèces envahissantes au monde, elle est originaire du Pacifique Ouest.

AVC/UPEI Shellfish Health

À quel(s) endroit(s) cette espèce a-t-elle été retrouvée

Ascidie plissée

Ascidie plissée

Cette espèce est présente sur la côte ouest depuis 1994, lorsque des spécimens furent récoltés à Nanaimo, sur l’île de Vancouver. En Colombie-Britannique, cette espèce a été signalée dans le détroit de Georgia, précisément : Nanaimo, marina de French Creek, baie Nanoose, baie Maple, baie Baynes, inlet Okeover, île Cortes, West Redonda, île Quadra, marina de Deep Bay et quai de l’Institut des sciences de la mer, à Sidney.

Elle est présente dans le golfe du Saint-Laurent, à l'Île-du-Prince-Édouard, depuis 1997 et sa répartition est demeurée généralement restreinte aux eaux entourant l'Île-du-Prince-Édouard. Depuis 2012, la présence de l’Ascidie plissée a été confirmée à Lunenburg, dans bassin de Bedford et sur la côte au sud de la Nouvelle-Écosse, plus précisément dans la baie de Chedabucto.

Habitat

L’Ascidie plissée, une biosalissure marine, est une espèce qui se retrouve généralement entre 15m et 25m de profondeur, mais qui a déjà été observé à 40m. Lorsqu’elle se retrouve dans certains microhabitats (ex. : sous une roche) ou dans des zones où l’effet des vagues est généralement faible (baies, bras de mer, ports et marinas), elle peut résister à l’effet des marées. Cette espèce se retrouve généralement attachée aux roches, aux zostères, aux algues, aux animaux ou sur des structures artificielles telles que les coques de bateaux, les bouées, les cordages, les ancrages, les pontons flottants, les installations aquacoles et les pieux des quais.

Impacts écologiques et économiques

La capacité de l’Ascidie plissée à se fier sur une variété de surfaces artificielles entraine un encrassement important d’équipement de pêche, d’amarres et de cordages, dont le nettoyage nécessite passablement de temps. À l’Île du Prince Édouard les filières de moules et les pontons flottants ont été passablement alourdis par la croissance de colonies d’Ascidie plissée les rendant difficile à sortir de l’eau. L’abondance ainsi que la densité élevée de l’Ascidie plissée à l’Île du Prince Édouard font de cette espèce une menace sérieuse à la viabilité à long terme de l’industrie de l'aquaculture des mollusques et des crustacés.

Répartition de l’Ascidie Plissée dans la région du Golfe

Répartition de l’Ascidie Plissée dans la région du Golfe
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Origine et mode d’arrivée au pays

Originaire du Pacifique Ouest

Côte Est

L’Ascidie plissée aurait été introduite sur la côte Est de l’Amérique du Nord par le biais du transport maritime et aurait été dispersée, par la suite, par plusieurs petits vecteurs potentiels, tels que des activités d’aquaculture, du matériel de pêche contaminé, le transport maritime et l’utilisation d’embarcations de plaisance.

Côte Ouest

L’Ascidie plissée aurait fort probablement été introduite sur la côte ouest de l’Amérique du Nord au milieu du 20e siècle par le transport d’huitres japonaises ou suite à la venue de bateaux dont la coque était encrassée par le tunicier.

Actions du gouvernement

Recherche scientifique

Pêches et Océans Canada effectue un suivi des biosalissures marines sur les côtes Atlantiques et Pacifique de manière à détecter la propagation de cette espèce de tunicier.

Pour plus d’information

Références

Date de modification :