Sébaste canari

Sebastes pinniger

Statut LEP
Aucun statut
AS
Préoccupante
P
Menacée
M
En voie de disparition
EVD
Disparue du pays
DP

Statut LEP

  • Aucun statut AS
  • Préoccupante P
  • Menacée M
  • En voie de disparition EVD
  • Disparue du pays DP
Statut COSEPAC
Non en péril
NP
Préoccupante
P
Menacée
M
En voie de disparition
EVD
Disparue du pays
DP

Statut COSEPAC

  • Non en péril NP
  • Préoccupante P
  • Menacée M
  • En voie de disparition EVD
  • Disparue du pays DP

Le sébaste canari est une espèce aquatique que le gouvernement du Canada envisage actuellement d’inscrire sur la liste de la Loi sur les espèces en péril (LEP).

L'habitat du sébaste canari

Le sébaste canari est l’une des 102 espèces du genre Sebastes. Au moins 36 espèces de ce genre vivent dans les eaux de la Colombie-Britannique. Ce poisson jaune-orange est relativement gros, son poids maximal pouvant atteindre 5,7 kg. Le sébaste canari fréquente normalement les fonds rocheux, à des profondeurs de 70 à 270 mètres, depuis l’ouest du golfe d’Alaska jusqu’au nord de la Californie.

Pourquoi le sébaste canari est-il en péril

La maturité tardive (13 ans chez les femelles), la longue espérance de vie (84 ans) et la longue durée d’une génération (20 à 30 ans) sont des caractéristiques d’espèces qui se rétablissent lentement d’un déclin de la population.

Le sébaste canari est un élément économique important de la pêche commerciale de la côte ouest du Canada, mais il ne joue qu’un rôle mineur dans la pêche sportive, dans laquelle il constitue une espèce non ciblée. La pêche autochtone capture peu de sébastes canaris, mais l’espèce est importante du point de vue culturel.

Ce qui est fait

La pêche est la cause la plus probable du déclin observé de la population de sébastes canaris. Toutefois, les modifications apportées aux plans de gestion des pêches depuis 1995 visent à atténuer l’impact des pêches par l’intermédiaire d’initiatives telles qu’une présence d’observateurs en mer de 100 % et la surveillance vidéo. Dans la pêche commerciale, les débarquements, actuellement restreints par diverses mesures de contrôle de la récolte, sont bien surveillés. Les captures dans la pêche sportive sont contrôlées par des limites de prises de sébastes. Ces mesures de gestion réduisent les risques que l’espèce ne devienne en voie de disparition.

Processus d'inscription

Une espèce bénéficie de la protection juridique du gouvernement fédéral aux termes de la LEP seulement si elle est inscrite sur la liste des espèces en péril (annexe 1 de la Loi). Une espèce, qu’elle figure sur la liste de la LEP ou non, peut également être protégée en vertu d’autres lois fédérales telles que la Loi sur les pêches. Après réception par le gouverneur en conseil de l’évaluation de la population de l’espèce au Canada faite par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC), le gouvernement fédéral a neuf mois pour décider :

  1. de confirmer l’évaluation et inscrire l’espèce sur la liste;
  2. de décider de ne pas inscrire l’espèce sur la liste; ou
  3. de renvoyer l’évaluation au COSEPAC pour renseignements supplémentaires ou pour réexamen.

Si une espèce est inscrite à l’annexe 1 de la LEP comme étant disparue du Canada, en voie de disparition ou menacée, des mesures de protection précises entrent immédiatement en vigueur pour interdire les activités qui nuisent à l’espèce et à son habitat. En outre, un programme de rétablissement doit être élaboré dans l’année qui suit dans le cas d’une espèce en voie de disparition et dans les deux années qui suivent dans le cas d’une espèce menacée ou disparue du Canada.

Pour un complément d’information, consultez le Profil du Registre public des espèces en péril

Sébaste canari

Sébaste canari

Photo : Pêches et Océans Canada

Nom scientifique : Sebastes pinniger
Taxonomie : Poisson (marin)
Statut LEP : Aucun statut
Statut COSEPAC : Menacée (2007)
Région : Océan Pacifique

Sébaste canari

Photo : Pêches et Océans Canada

Renseignements connexes