Une approche intégrée pour la détermination des régions biologiquement importantes et la production d'indicateurs écosystémiques dans le golfe du Saint-Laurent (GSL)

Description

Une carte de la biodiversité du golfe du Saint-Laurent créée à l'Institut Maurice Lamontagne (IML) illustre le nombre de taxons (biodiversité) de zooplancton relevé dans les eaux du golfe durant les étés 2006 et 2007. (Les zones en rouge représentent une forte biodiversité et les zones en bleu une faible biodiversité).

L'évaluation de l'état de l'écosystème et la production d'un rapport à cet égard de même que la création d'outils pour la gestion écosystémique sont deux thèmes clés du programme stratégique de recherche et d'avis fondés sur l'écosystème (PSRAFE). Dans le cadre du projet, les données historiques recueillies de 2006 à 2009 dans le nord et le sud du golfe du Saint-Laurent seront utilisées pour créer une base de données visant à décrire la répartition des différents organismes, notamment les invertébrés, le zooplancton, le poisson pélagique (espèces qui vivent près du fond marin ou près du littoral), et le poisson démersal (ou poisson qui se nourrit dans le fond de l'eau). Le projet servira aussi à établir des indicateurs de biodiversité et la base de données qui en résultera sera utilisée pour identifier les zones d'intérêt biologique. Les données seront intégrées à la base de données à référence géographique qui existe déjà, c'est-à-dire le Système d'information pour la gestion de l'habitat du poisson (SIGHP). Ultérieurement, des données sur les mammifères marins seront recueillies et ajoutées à la base de données et la zone d'étude sera étendue au plateau néo-écossais et à la baie de Fundy.

Nom du programme

Programme stratégique de recherche et d'avis fondés sur l'écosystème (PSRAFE)

Écorégion

Centre du Canada : Bassin versant des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent (eau douce)

Chercheur principal / Chercheurs principaux / Chercheuse principale / Chercheuses principales

Stéphane Plourde

Date de modification :