Répercussions cumulatives de la régularisation des débits d'eau douce sur les écosystèmes marins du golfe du Saint-Laurent et du plateau néo-écossais

Description

Différence dans les taux de salinité moyens entre les simulations tenant compte du harnachement de toutes les rivières et simulations tenant compte des rivières laissées dans leur état naturel, de 2006 à 2010 (la couleur bleue représentant des conditions de salinité moins élevée)

La régularisation du débit des cours d'eau au moyen de barrages hydroélectriques a d'importantes répercussions sur le cycle annuel du débit des cours d'eau, en faisant en sorte que l'écoulement maximal se produise en hiver au lieu du printemps et l'écoulement minimal en été plutôt qu'en hiver. L'écoulement des cours d'eau est l'un des principaux facteurs de circulation de l'eau dans le golfe du Saint-Laurent et son influence peut être ressentie aussi loin que dans le plateau néo-écossais. Il y a des barrages sur la plupart des grandes rivières du Québec et d'autres rivières seront bientôt harnachées, ce qui amène des changements dans le débit de ces cours d'eau ainsi que des changements dans la circulation de l'eau, la formation de la glace de mer et la présence de nutriments, ce qui peut nuire à la production de phytoplancton, à la production et la répartition du krill, et éventuellement à la répartition de certains mammifères marins. Le présent projet utilisera un système de modélisation afin d'étudier et de simuler les répercussions de la modification du cycle d'écoulement ou de débit des cours d'eau causée par les barrages hydroélectriques qui existent déjà ou qui seront aménagés un jour.

Nom du programme

Programme stratégique de recherche et d'avis fondés sur l'écosystème (PSRAFE)

Écorégion

Atlantique : Golfe du Maine, plateau néo-écossais

Chercheur principal / Chercheurs principaux / Chercheuse principale / Chercheuses principales

Diane Lavoie

Date de modification :