Élaboration d'un protocole pour valider les modèles d'habitat du poisson et évaluer leur transférabilité

Description

Ombre arctique mâle Photo : Reproduit avec l'autorisation de Paul Vecsei

On se sert de modèles d'habitat du poisson pour appuyer l'approche de gestion fondée sur l'écosystème :

  1. pour déterminer la perte d'habitat et le niveau de compensation requis;
  2. pour surveiller l'habitat du poisson dans des sites contaminés;
  3. pour évaluer les projets de restauration des habitats ou
  4. pour établir les exigences au chapitre des besoins en débits affluents.

Les modèles d'habitat du poisson sont fondés sur les courbes de l'indice de qualité de l'habitat (IQH), mais nous de disposons pas des courbes IQH et des périodes d'importance biologique propres au Canada relativement aux principales espèces de poissons. Le projet a pour objectif d'élaborer un protocole normalisé pour valider les modèles d'habitats du poisson basés sur les courbes IQH. Cet outil permettra d'améliorer le processus décisionnel relativement aux répercussions des projets prévus dans le futur et guidera les projets de surveillance des sites contaminés. La recherche portera essentiellement sur l'ombre arctique (Thymallus arcticus) une espèce d'intérêt pour la pêche sportive, qui est sensible aux contaminants, à la turbidité, aux changements de température de l'eau et des courants, et qui a besoin d'un habitat non fragmenté pour se déplacer entre divers types d'habitat.

Nom du programme

Programme stratégique de recherche et d'avis fondés sur l'écosystème (PSRAFE)

Écorégion

Centre du Canada : Bassin versant des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent (eau douce)

Chercheur principal / Chercheurs principaux / Chercheuse principale / Chercheuses principales

Eva Enders

Date de modification :