Incidence du transport maritime sur les morses dans le bassin Foxe/détroit d'Hudson

Description

Morses se trouvant dans une échouerie sur une plage rocailleuse à l'île South Ooglit Island, dans le bassin Foxe. Les morses retournent aux mêmes échoueries année après année, et sont très vulnérables aux perturbations de ces sites. Photo : MPO

La plus grande population de morses de l'Atlantique dans l'Arctique canadien, qu'on retrouve dans le bassin Foxe/Détroit d'Hudson, subit un stress accru en raison des changements climatiques et du trafic maritime, ce qui représente une menace pour chacun des morses et pour les populations entières. Le projet a pour but de mieux comprendre et prévoir les modifications à l'écosystème dans cette région de même que leurs répercussions sur les morses en déterminant les sources et les répercussions des changements climatiques et de la navigation maritime. Dans le cadre du projet, une carte sera produite pour bien illustrer les secteurs à risque élevé et les diverses autres menaces; on identifiera les lacunes qui devraient être comblées au chapitre des connaissances et on fournira des outils de gestion et de planification du développement.

Nom du programme

Programme stratégique de recherche et d'avis fondés sur l'écosystème (PSRAFE)

Écorégion

Arctique : Baie d'Hudson, baie James, bassin Foxe

Chercheur principal / Chercheurs principaux / Chercheuse principale / Chercheuses principales

Jason Hamilton

Date de modification :