Pêches et Océans Canada fournit de l'expertise pour évaluer les répercussions du déversement de pétrole dans le golfe du Mexique

Une équipe de scientifiques, à laquelle participe M. Kenneth Lee du Centre de recherche sur le pétrole, le gaz et autres sources d'énergie extracôtières de Pêches et Océans Canada, a entrepris une étude conjointe qui relève des National Academies des États-Unis afin d'évaluer les répercussions du déversement de pétrole de la plate-forme Deepwater Horizon survenu en 2010 dans le golfe du Mexique. Cette étude, qui a débuté en 2011, permettra d'étudier les effets du déversement sur les

Une équipe de scientifiques, à laquelle participe M. Kenneth Lee du Centre de recherche sur le pétrole, le gaz et autres sources d'énergie extracôtières de Pêches et Océans Canada, a entrepris une étude conjointe qui relève des National Academies des États-Unis afin d'évaluer les répercussions du déversement de pétrole de la plate-forme Deepwater Horizon survenu en 2010 dans le golfe du Mexique. Cette étude, qui a débuté en 2011, permettra d'étudier les effets du déversement sur les

M. Kenneth Lee, directeur exécutif du Centre de recherche sur le pétrole, le gaz et autres sources d'énergie extracôtières (CRPGEE), un centre d'expertise de Pêches et Océans Canada (MPO), participe à un comité, régi par les National Academies des États-Unis, qui mène une étude environnementale visant à examiner les répercussions du déversement de pétrole de la plate-forme Deepwater Horizon survenu en 2010 dans le golfe du Mexique. Plus précisément, cette recherche permettra d'étudier les répercussions du déversement sur les services écosystémiques, qui désignent les ressources et les processus qui sont fournis par les écosystèmes naturels et qui sont chers aux personnes ou à la société.

Le CRPGEE coordonne les recherches afin d'évaluer les répercussions environnementales potentielles associées aux activités extracôtières liées au pétrole, au gaz et à l'énergie océanique renouvelable. Son rôle consiste également à effectuer des recherches sur les effets que pourraient avoir des déversements de pétrole accidentels, et à élaborer des technologies et des méthodes d'atténuation afin de surveiller le rétablissement de l'habitat. Grâce à la collaboration internationale du CRPGEE dans le cadre de ce projet, le Canada a reçu de précieuses indications sur la façon d'évaluer pleinement l'étendue des dommages en cas de déversement de pétrole.

Cette étude d'une durée de 30 mois a débuté à l'été 2011. Elle fait appel à l'expertise d'un comité scientifique multidisciplinaire composé d'experts issus du milieu universitaire, de l'industrie et du gouvernement. M. Lee est un spécialiste de renommée mondiale en ce qui concerne les effets des technologies d'intervention en cas de déversement, notamment les agents dispersants chimiques, qui décomposent le pétrole en fines gouttelettes qui sont consommées plus facilement par les microbes. Ses connaissances permettront au comité d'évaluer les répercussions de l'utilisation de 1,8 million de gallons d'agents dispersants chimiques dans le golfe du Mexique afin de contrer les effets du pétrole.

Services écosystémiques

Les « services écosystémiques » désignent le rapport entre les systèmes naturels et la valeur que les humains leur accordent. Ils représentent des sous-produits du fonctionnement des écosystèmes, comme l'interaction des plantes, des animaux et des microbes avec l'environnement.

Les services écosystémiques comprennent :

  • des services d'approvisionnement ou des biens matériels comme de la nourriture, des aliments pour animaux, du carburant et des fibres;
  • des services régulateurs comme la régulation du climat, la maîtrise des crues et la purification de l'eau;
  • des services culturels (aux fins récréatives, spirituelles et esthétiques);
  • des services de soutien comme le cycle des éléments nutritifs, la production primaire et la formation du sol.

Selon le rapport provisoire récemment publié par le comité des National Academies des États-Unis, « ces services soutiennent notre utilisation des terres et des eaux ainsi que le bien-être de tous les humains. Lorsque des évènements interrompent ou perturbent le fonctionnement des écosystèmes, les services écosystémiques peuvent être touchés, ce qui peut causer des dommages à court et à long terme à l'écosystème et aux personnes qui en dépendent ». [Traduction]

Écosystème riche et varié

Le golfe du Mexique renferme quelques-unes des eaux côtières les plus productives au monde, notamment des estrans, des zones humides et des marais littoraux, ainsi que des récifs d'huîtres, des marais constitués d'herbiers et d'autres habitats importants sur le plan écologique. Environ 95 % de l'ensemble des espèces d'importance commerciale du golfe dépendent de ces habitats estuariens et côtiers au cours de leur cycle de vie, ce qui démontre la valeur que ces derniers représentent auprès de l'écosystème en général. La biodiversité présente dans cette zone, qui inclut des milliers d'invertébrés, plus de 1 500 espèces de poissons, 5 espèces de tortues de mer, près de 400 espèces d'oiseaux et 30 espèces de mammifères marins, joue un rôle important dans le soutien des fonctions et des services écosystémiques.

Selon le rapport d'étude provisoire, les pertes à court terme subies dans le golfe comprenaient l'interdiction de pêcher dans un secteur qui s'étendait jusqu'à 80 000 milles carrés de la zone économique exclusive des États-Unis, ce qui entraîna une perte de nourriture, d'emplois et de loisirs. Il indique également que « le tourisme côtier, les activités liées à la plage, la navigation de plaisance et d'autres services ont été considérablement touchés » [traduction] par le déversement de pétrole. Il est nécessaire de recueillir de plus amples renseignements pour procéder à l'évaluation des répercussions à court et à long terme sur les services régulateurs et de soutien. Pour ce faire, il faut tenir compte des effets sur l'écosystème, sur sa productivité et sur son fonctionnement.

Dans le cadre de l'évaluation des répercussions, les chercheurs examinent les traces de contamination par les hydrocarbures le long du golfe du Mexique.

Dans le cadre de l'évaluation des répercussions, les chercheurs examinent les traces de contamination par les hydrocarbures le long du golfe du Mexique.

Les scientifiques examinent le pétrole présent dans les zones humides le long de la côte du golfe du Mexique dans le cadre d'une étude conjointe concernant le déversement de pétrole de la plate-forme Deepwater.

Les scientifiques examinent le pétrole présent dans les zones humides le long de la côte du golfe du Mexique dans le cadre d'une étude conjointe concernant le déversement de pétrole de la plate-forme Deepwater.

Contexte global des répercussions

M. Lee affirme ce qui suit : « Nous examinons le contexte global, c'est-à-dire que nous outrepassons la portée des évaluations des dommages normales qui sont axées sur des espèces et des zones d'intérêt régional précises. Le comité évaluera les répercussions du déversement sur les services que fournit le golfe du Mexique au monde entier. Cela comprend les répercussions sur le plan socio-économique et sur la santé humaine, ainsi que les effets sur les processus de réglementation de la qualité de l'eau, sur les plantes médicinales utilisées dans les médicaments traditionnels autochtones, et sur la pêche à l'huître. En plus d'étudier l'efficacité des méthodes de nettoyage, nous tenterons de cerner leurs aspects négatifs. » [Traduction]

Cette étude permettra de recueillir et d'analyser des renseignements concernant des types précis de services, de déterminer les rapports entre les services écosystémiques perdus et d'évaluer les interdépendances. Elle tiendra également compte des effets des autres activités humaines sur l'équilibre des services écosystémiques de la région.

Selon le rapport provisoire mentionné précédemment, bien qu'il soit difficile de comprendre et de quantifier la nature de ces répercussions, cela est nécessaire pour mettre en place les procédures appropriées en matière de rétablissement, de restauration et de gestion de l'écosystème, ainsi que pour « obtenir des dédommagements », le cas échéant. Le rapport final du comité présentera un cadre qui aidera les organismes fédéraux à évaluer les effets du déversement de pétrole sur les services écosystémiques dans le contexte des autres activités humaines.

Collaborations internationales dont profite le Canada

Bien que le déversement de pétrole dans le golfe du Mexique semble loin du Canada, on craint qu'il puisse avoir des répercussions sur le pays. Par exemple, même si les thons rouges sont adaptés pour vivre dans les eaux froides de l'Atlantique Nord, un grand nombre d'entre eux migrent vers les eaux tropicales du golfe du Mexique pour le frai. Selon M. Lee, « les leçons apprises dans le cadre de nos collaborations avec les organismes à vocation scientifique des États-Unis sont d'une importance capitale pour le Canada. Nous avons élargi nos connaissances et notre réseau d'expertise. Ces leçons nous permettront d'améliorer l'efficacité de nos opérations d'intervention et de minimiser les dommages causés à l'environnement marin et à ses ressources vivantes. »

Date de modification :