Initiatives de recherche écosystémique (IRE) (2007 à 2010)

8

En 2007, le MPO s’est engagé à élaborer des approches axées sur les écosystèmes afin de gérer les interactions entre les humains et les écosystèmes marins. Cet engagement a découlé de la Loi sur les océans et des recommandations d’organismes internationaux comme l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture. Afin d’élaborer ces approches, sept IRE ont été créées par le Secteur des Sciences du MPO à titre de projets pilotes afin d’améliorer la capacité de présenter des conseils scientifiques à l’appui de la gestion écosystémique.

Voici les sept IRE qui figurent dans le Plan de recherche quinquennal du Ministère :

Un omble à tête plate brille sous l'eau dans un affluent très rapide de la rivière Sheep, en Alberta. Les poissons et autres organismes aquatiques seront probablement affectés par les changements continus des conditions climatiques. Photo: Jeremy Stewart.

Le calmar de Humboldt est arrivé dans les eaux littorales de la Colombie-Britannique dans les années 2000, peut-être à cause d'une hausse de la température de l'eau ou d'une variation dans la teneur en oxygène dissous de l'eau. En 2010, les observations de cette espèce ont cessé subitement pour des raisons qui restent obscures. Il se peut que les températures de l'océan et les concentrations d'oxygène y soient pour quelque chose, mais les scientifiques sont toujours sans réponse. Le réchauffement de l'eau à cause des changements climatiques a sans doute une influence sur la répartition des espèces et peut avoir des répercussions sur les écosystèmes et les ressources halieutiques. Il faut s'en remettre aux progrès des techniques de suivi du climat des océans pour arriver à comprendre les changements à long terme que subit le climat des océans sous l'influence de phénomènes océanographiques et éoliens de grande échelle comme El Niño/La Niña, l'oscillation décennale du Pacifique et le changement climatique. Photo: MPO.

Date de modification :