Année polaire internationale – Contribution du MPO

Les processus polaires ne connaissent pas de frontières; par conséquent, le défi que représente la réalisation de travaux scientifiques dépasse les capacités d'un seul pays. L'Année polaire internationale (API) 2007-2008 a surmonté ces difficultés en lançant une quantité de travaux de recherche scientifique interdisciplinaires, coordonnés à l'échelle internationale et axés sur les régions polaires de la terre.

L'API 2007-2008 était le quatrième événement du genre à avoir lieu depuis 125 ans. Le premier, tenu en 1882-1883, avait suscité l'intérêt de 12 pays et donné lieu à 13 expéditions dans l'Arctique. Depuis, l'initiative a pris de l'ampleur et la dernière API constituait le plus grand programme international de travaux scientifiques, de recherches et d'observations interdisciplinaires coordonnées jamais réalisé. Étalés sur vingt-quatre mois, les projets portaient aussi bien sur l'Arctique que sur l'Antarctique.

Une soixantaine de pays se sont joints au Canada et à ses principaux partenaires comme les États-Unis, la Chine, la Norvège, l'Union européenne, la Finlande et la Russie, pour participer à l'API 2007-2008. On estime que 60 p. 100 des projets ont bénéficié de la participation des Canadiens ou se sont déroulés en partie en sol canadien. Le gouvernement du Canada a consenti un financement de 156 millions de dollars, réparti sur six ans, dont 106 millions pour 44 projets de recherche scientifique.

En tant que deuxième nation polaire au monde en superficie, puisque près de 25 p. 100 de la région arctique se situe à l'intérieur de ses frontières, le Canada admet que tout changement dans l'Arctique se fera inévitablement sentir dans le reste du pays et sur toute la planète.

Principaux résultats de l'Année polaire internationale à Pêches et Océans Canada

Le Secteur des sciences du MPO a été l'un des contributeurs importants de l'Année polaire internationale de 2007-2008. Six des projets canadiens étaient dirigés par des scientifiques du MPO :

  • Étiquetage de bélugas dans l'Arctique
  • Les trois océans du Canada – C3O
  • Effets de la variabilité du climat et des changements climatiques sur l'omble de l'Arctique
    • Chef de projet : James Reist
  • Effets du réchauffement de la planète sur l'ours blanc, le phoque et la baleine
  • Répercussions des orages violents de l'Arctique et des changements climatiques sur les zones côtières
  • Courants océaniques du Canada arctique

D'autres scientifiques du MPO ont aussi participé à des projets de l'API, soit :

  • Écosystèmes d'eau douce dans l'Arctique
    • Scientifique du MPO : James Reist
  • SOLAS (Arctic Surface Ocean – Lower Atmosphere Study)
  • Le cycle du carbone dans la marge continentale arctique et subarctique du Canada
  • Étude du chenal de séparation circumpolaire
  • Détermination de l'alimentation du requin du Groenland dans un Arctique en pleine évolution
  • Inciter les collectivités à surveiller la salubrité des aliments traditionnels
Date de modification :