Programme des services d'adaptation aux changements climatiques en milieu aquatique (PSACCMA)

Comprendre et s'adapter aux changements climatiques


Le gouvernement du Canada a renouvelé en 2011 le financement de l’adaptation aux changements climatiques en accordant une contribution de 148,8 millions de dollars sur cinq ans. Ce financement permettra d’assurer la continuité et l’élargissement des programmes fédéraux de neuf ministères et organismes, conçus pour améliorer notre compréhension des changements climatiques et aider les Canadiens à se préparer aux conséquences qui y sont associées. Le financement comprend un fonds de 16,5 millions de dollars attribué au Secteur des sciences, des Écosystèmes et des océans de Pêches et Océans Canada (MPO), pour la mise en œuvre d’un programme quinquennal portant sur les changements climatiques en milieu aquatique.

Le SeaCycler, un profileur sous-marin océanique amarré conçu par Pêches et Océans Canada, aidera les océanographes à étudier les changements climatiques mondiaux.

Les changements climatiques représentent une priorité de recherche pour le Ministère. L’Initiative de recherche scientifique sur le changement climatique du MPO et les réalisations découlant de cette initiative qui ont été effectuées dans le domaine des sciences du climat au cours de la dernière décennie ont mené à la création du nouveau programme et permettront d’orienter ce dernier. Quatorze scientifiques du MPO ont été reconnus pour leur contribution au Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, co­récipiendaire du prix Nobel de la paix de 2007 qui a reconnu leurs « efforts de collecte et de diffusion des connaissances sur les changements climatiques » et le fait qu’ils ont « jeté les bases des mesures nécessaires à la lutte contre ces changements ».

Le SeaCycler, un profileur sous-marin océanique amarré conçu par Pêches et Océans Canada, aidera les océanographes à étudier les changements climatiques mondiaux. Photo: MPO

« Le Programme des services d’adaptation aux changements climatiques en milieu aquatique (PSACCMA) » met l’accent sur le développement de nouvelles connaissances scientifiques à l’appui de l’élaboration d’outils et de stratégies d’adaptation qui permettront de tenir compte des changements climatiques dans l’exécution des programmes et l’application des politiques du Ministère. Le programme est composé de trois principaux éléments :

  1. L’élaboration d’un ensemble d’évaluations des risques dans quatre grands bassins aquatiques afin de définir les activités du Ministère sur les principales vulnérabilités au changement climatique.
  2. La production de nouvelles connaissances sur les répercussions des changements climatiques sur les océans et les eaux intérieures du Canada.
  3. L’élaboration d’outils d’adaptation axés sur les sciences appliquées afin d’intégrer des préoccupations en matière de changements climatiques dans les activités de programme et les résultats stratégiques du Ministère.

Des ateliers nationaux ont été organisés pour lancer le PSACCMA. Le but de ces ateliers fut de mieux définir les besoins du MPO en ce qui concerne l'adaptation aux changements climatiques.

Que signifient les changements climatiques pour nos milieux aquatiques?

Trois courts vidéos définissent les processus qui contribuent à la régulation de notre climat et expliquent comment le changement climatique affecte aussi les océans. Des spécialistes des océans à Pêches et Océans Canada ont produit ces vidéos pour expliquer les effets potentiels du changement climatique aquatique dans tout le Canada et aider les spectateurs à comprendre deux processus complexes, affectant les océans et liés au changement climatique : l'acidification et l'hypoxie.

  • Video – Le changement climatique aquatique : Le spécialiste des océans, Charles Hannah, Ph. D. nous fait faire une visite virtuelle du Canada pour discuter de quelques-uns des effets que le changement climatique fera subir aux écosystèmes marins et d'eau douce.
  • Video – L'acidification des océans : : Kumiko Azetsu-Scott, Ph. D. étudie l'acidification des océans et explique le prix à payer par les océans pour absorber autant de dioxyde de carbone de l'atmosphère terrestre.
  • Video – L'hypoxie marine : Denis Gilbert, Ph. D. explique les effets de l'hypoxie marine, des zones « mortes » ayant un faible taux d'oxygène, dans les environnements marins. Certaines zones mortes surviennent de façon naturelle, mais d'autres sont le résultat des activités humaines. Certains secteurs hypoxiques, incluant celui qui s'est développé sur le plateau continental du Pacifique, sont liés au changement climatique.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur l’adaptation aux changements climatiques, veuillez consulter le portail du gouvernement du Canada intitulé L’action du Canada sur les changements climatiques où vous trouverez des renseignements généraux sur le sujet. Certains ministères comme Ressources naturelles Canada prennent, depuis un certain temps, des mesures concrètes liées à l’adaptation aux changements climatiques et ont rassemblé des liens utiles et des renseignements à cet égard à l’intention des Canadiens. Vous trouverez également des renseignements sur l’adaptation aux changements climatiques à l’échelle provinciale et municipale. Consultez les sites Web locaux pour obtenir de plus amples renseignements.

Parmi les programmes existants dans d'autres ministères fédéraux qui correspondent aux activités d'adaptation au MPO, on retrouve :

Un omble à tête plate brille sous l'eau dans un affluent très rapide de la rivière Sheep, en Alberta. Les poissons et autres organismes aquatiques seront probablement affectés par les changements continus des conditions climatiques. Photo: Jeremy Stewart
Un omble à tête plate brille sous l'eau dans un affluent très rapide de la rivière Sheep, en Alberta. Les poissons et autres organismes aquatiques seront probablement affectés par les changements continus des conditions climatiques. Photo: Jeremy Stewart

Évaluations des risques dans les quatre grands bassins aquatiques

Les répercussions des changements climatiques peuvent se produire à une plus grande échelle océanique et continentale. Par conséquent, les évaluations des risques liés aux changements climatiques seront effectuées dans quatre grandes zones connues sous le nom de « grande bassins aquatiques ».

Port d'Halifax, Nouvelle-Écosse / Photo: MPO.

Ces quatre grands bassins aquatiques sont :

  • l'Arctique Canadien, comprenant l'océan Arctique et l'archipel Arctique.
  • l'Atlantique Nord-Ouest;
  • les écosystèmes d'eau douce centraux du Canada (le bassin hydrographique du lac Winnipeg, le bassin des Grands Lacs et les écosystèmes d'eau douce du fleuve Saint-Laurent);
  • le Pacifique Nord-Est;

Les principales rivières qui se déversent dans les bassins océaniques ont été incluses dans les évaluations.

Pour chacun de ces grands bassins aquatiques, une analyse des risques à vocation scientifique (qui mettra l’accent sur les répercussions sur les écosystèmes et les infrastructures) et une analyse des risques socio-économiques (fournie par les secteurs des politiques du MPO) seront effectuées.

Les évaluations des risques pour chaque grand bassin aquatique mettra l’accent sur les priorités des résultats stratégiques du Ministère.

Le Lac Ontario et Toronto, Ontario, en arrière-plan / Photo: © Pat Anderson.
Épaulard migrateur TO87 dans le détroit de Northumberland, en Colombie-Britannique / Photo: MPO

Les résultats des évaluations scientifiques par des pairs des risques que posent les changements climatiques sont disponibles sur le site internet du Secrétariat canadien de consultation scientifique du MPO:

Les résultats des évaluations intégrées des risques des changements climatiques seront disponibles dès l'automne 2013.


Le tableau suivant donne des exemples de risques associés aux changements climatiques auxquels devront faire face certains secteurs du Ministère.

Risques associés aux changements climatiques

Secteurs du Ministère touchés

Une hausse du niveau de la mer et des ondes de tempête pourraient avoir un impact sur la sécurité en mer et l’infrastructure.

Garde côtière, Ports pour petits bateaux, Gestion des océans       

Des changements de température de l’océan, des précipitations et du ruissellement pourraient causer un déplacement vers le nord de certaines espèces.

Espèces en péril, Habitat et gestion des écosystèmes

Une diminution de l’O2 et du pH, ainsi que des variations en nutriments des eaux pourraient impacter les pêches.

Gestion des pêches
Gestion des océans

 Resolute Bay, Nunavut / Photo: MPO
Photos, de haut en bas: port d'Halifax, Nouvelle-Écosse / Photo: MPO. Le Lac Ontario et Toronto, Ontario, en arrière-plan / Photo: © Pat Anderson. La station biologique du Pacifique du MPO à Nanaimo, Colombie-Britannique / Photo: MPO. Des tempêtes violentes liées aux changements climatiques menacent l'infrastructure côtière des collectivités du Nord; Tuktoyaktuk, Territoires du Nord-Ouest / Photo: M. Fortier, Arctic Net.

Nouvelles connaissances scientifiques à l'appui de l'élaboration d'outils d'adaptation aux changements climatiques

En plus des évaluations des risques dans les grands bassins aquatiques, dans le cadre du Programme des services d'adaptation aux changements climatiques en milieu aquatique on investit de façon stratégique dans le développement de connaissances scientifiques afin d'orienter les futurs efforts du Ministère en ce qui a trait à l'adaptation aux changements climatiques.

Nouvelles connaissances sur les répercussions des changements climatiques sur les océans et les eaux intérieures du Canada

Au cours de l'exercice financier 2012-2013, on poursuivra le développement des connaissances scientifiques et technologiques dans trois secteurs prioritaires désignés : le Nord du Canada, les répercussions sur l'infrastructure marine et d'eau douce, et les répercussions sur les écosystèmes marins et d'eau douce.

Projets financés (2012-2013)

Résumés des résultats des projets financés en 2012-2013 – à venir
Projets financés (2013-2014) – à venir

Des tempêtes violentes liées aux changements climatiques endommagent les infrastructures entretenues par Pêches et Océans Canada. Le port pour petits bateaux de Balsam Bay, au Manitoba, avant et après une tempête extrême qualifiée de bombe météorologique. Photos: MPO
Des tempêtes violentes liées aux changements climatiques endommagent les infrastructures entretenues par Pêches et Océans Canada. Le port pour petits bateaux de Balsam Bay, au Manitoba, avant et après une tempête extrême qualifiée de bombe météorologique. Photos: MPO
Des tempêtes violentes liées aux changements climatiques endommagent les infrastructures entretenues par Pêches et Océans Canada. Le port pour petits bateaux de Balsam Bay, au Manitoba, avant et après une tempête extrême qualifiée de bombe météorologique. Photos: MPO

Outils d'adaptation

Des travaux dédiés à l’élaboration d’outils d’adaptation appliqués commenceront en 2012-2013. Cet investissement appuiera l’application directe du savoir scientifique pour l’établissement d’« outils » appliqués pour une utilisation immédiate par les secteurs de programme du MPO afin d’intégrer des préoccupations en matière de changements climatiques dans le processus décisionnel, l’élaboration des politiques et la planification.

Projets financés (2012-2013)

Résumés des résultats des projets financés en 2012-2013 – à venir
Projets financés (2013-2014)à venir

(Cliquez sur ce lien pour accéder la base de données interrogeable de tous les projets de recherche du programme d'adaptation aux changements climatiques).


Initiatives d’adaptation aux changements climatiques dans d’autres ministères fédéraux

An Ivory Gull, designated a species of Special Concern, investigates a tidbit tossed by an Environment Canada researcher/photographer.  Seabirds have been used as indicators of marine ecosystem changes due to climate change. During DFO’s two-year International Polar Year "Canada's Three Oceans Project”, researchers identified all seabirds visible along the tracks of the two icebreakers involved in the baseline study of Arctic marine life. Photo: Environment Canada
Une mouette blanche, désignée comme une espèce préoccupante, examine un morceau de nourriture lancé par le chercheur et photographe d'Environnement Canada. On utilise les oiseaux de mer comme des indicateurs des changements de l'écosystème marin liés aux changements climatiques. Au cours du projet du MPO « Les trois océans du Canada », mené pendant deux ans dans le cadre de l'Année polaire internationale, des chercheurs ont identifié et répertorié tous les oiseaux de mer visibles le long des pistes de deux brise-glaces participant à l'étude de base de la vie marine dans l'Arctique. Photo: Environnement Canada.