Information sur le programme

Compréhension des changements climatiques et adaptation à ces derniers

Le budget de 2016 a annoncé 129,5 millions de dollars sur cinq ans destinés à plusieurs ministères pour l’adaptation aux impacts du changement climatique. Ce financement inclut 5,6 millions de dollars sur deux ans destinés à Pêches et Océans Canada pour la continuation du Programme des services d’adaptation aux changements climatiques en milieu aquatique (PSACCMA) en 2016 et 2017. Dans le cadre de ce programme, le MPO surveille et étudie les répercussions du changement des conditions océaniques sur les pêches, les écosystèmes aquatiques et les côtes du Canada. Le Ministère étudie également les impacts de la hausse du niveau de la mer et des tempêtes et des ondes de tempête océaniques plus fréquentes sur les infrastructures côtières, comme les quais et les barrages.

Le tableau présente les risques liés aux changements climatiques qui se répercutent sur les divisions de Pêches et Océans Canada.

Risques associées aux changements climatiques Secteurs touchés du MPO
La hausse du niveau de la mer et les ondes de tempête peuvent se répercuter sur la sécurité et l'infrastructure Garde côtière, Ports pour petits bateaux, Gestion des océans
Changements de température de l'océan, impact sur les écosystèmes des précipitations et du ruissellement Espèces en péril, Habitat et Gestion des écosystèmes
La diminution de l'O2 et du pH de l'eau et variations en nutriments des eaux peuvent toucher les pêches Gestion des pêches, Gestion des océans

Les cinq années déjà écoulées du programme (2011-2012 à 2015-2016) ont été consacrées à trois éléments : 1) l’évaluation des risques et des vulnérabilités en lien avec les changements climatiques dans quatre grands bassins; 2) la recherche en vue de comprendre les répercussions des changements climatiques; 3) la recherche afin de créer des sciences appliquées pour s’adapter aux changements climatiques.

  1. Les quatre « évaluations des risques associés aux grands bassins aquatiques » couvrent de grandes zones des océans Pacifique, Arctique et Atlantique en plus des eaux intérieures canadiennes des systèmes de drainage des Grands Lacs et du lac Winnipeg. Chaque évaluation d'un grand bassin comprend une analyse des tendances et des projections climatiques du milieu marin pour aider les gestionnaires à prendre des décisions stratégiques et influencées par le climat quant aux activités et aux actifs du Ministère à risque en raison de ces changements. Trois sources de preuves ayant une incidence importante sur l'avenir sont intégrées aux évaluations des risques : 1) une analyse scientifique des risques des changements climatiques sur les impacts, vulnérabilités et opportunités pour l'écosystème et les répercussions sur les infrastructures; 2) une évaluation socio-économique; 3) des préoccupations en matière de politiques stratégiques. Les conclusions préliminaires des évaluations des quatre grands bassins peuvent être consultées en cliquant sur les liens suivants :
  2. De plus, les projets de recherche du programme développent des outils et des connaissances scientifiques pour la compréhension des répercussions des changements climatiques.
  3. Le troisième élément du programme regroupe des projets de recherche visant à créer des outils d'adaptation en sciences appliquées et des stratégies afin d'intégrer les considérations relatives aux changements climatiques à la prestation des programmes et des politiques du Ministère.  Les trois domaines prioritaires en lien avec les outils et les connaissances scientifiques sont le Nord du Canada, les infrastructures marines et d'eau douce, et les répercussions sur les écosystèmes marins et d'eau douce.
Date de modification :