Avantages économiques du Service hydrographique du Canada

Découvrez comment le Service hydrographique du Canada (SHC) contribue à l'économie du transport du Canada.

Sur cette page

Aider par la science

Le territoire maritime joue un rôle important dans notre prospérité économique pour :

  • le transport
  • les emplois et la nourriture
  • l'énergie et les autres ressources naturelles

Le SHC aide les ressources marines du Canada grâce à une solide base scientifique qui permet de :

  • minimiser les risques pour l'environnement et la sécurité
  • maximiser l'efficacité de la navigation dans les régions marines du Canada

Nous obtenons ces résultats grâce aux mesures suivantes :

  • relevés hydrographiques des :
    • profondeurs
    • marées et courants
  • cartographie des fonds marins
  • repérage des dangers naturels

Augmenter la capacité marine du Canada

Nous contribuons d'abord à la communauté maritime avec des cartes marines exactes et d'autres produits et services de navigation. Mais nous offrons aussi :

  • une contribution à la gestion des navires
  • un repérage des dangers pour la navigation afin de réduire les accidents maritimes
  • une surveillance des changements marins pouvant avoir des répercussions sur l'habitat du poisson
  • une cartographie des fonds marins pour l'énergie renouvelable provenant des courants de marée et vagues
  • un soutien à la technologie des géosciences et à l'exploration des zones extracôtières d'activité pétrolière ou gazière
  • la mise à l'essai de nouvelle technologie comme les véhicules sous-marins autonomes (VSA) dans l'océan Arctique gelé
  • la promotion du développement et de nouvelles occasions pour les collectivités nordiques du Canada grâce à la cartographie des fonds marins sous la glace de l'Arctique canadien

Nous avons également élaboré un :

  • nouveau système de marégraphe à laser afin d'améliorer la fiabilité des données canadiennes de marégraphe et leur rapidité de transmission pour :
    • l'information de transport et les cartes marines
    • la surveillance des ondes de tempête et tsunamis
    • la recherche dans l'énergie des courants de marée et la réduction des dangers glaciels
  • le service de prédiction des niveaux d'eau basé sur le Web qui fournit des estimations exactes en temps réel, qui sont des renseignements importants pour les entreprises de transport :
    • le service s'appelle SPINE, un acronyme pour « Service de prévision et d'interpolation des niveaux d'eau »
    • SPINE est exploité :
      • en aval de Québec
      • dans toutes les parties navigables de la voie maritime du Saint-Laurent entre Montréal et Saint-Joseph-de-la-Rive

De plus, le SHC :

  • aide le Canada à cibler l'allongement des zones maritimes :
    • conformément à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer (UNCLOS)
  • agrandit les voies maritimes comme le  projet Enbridge Northern Gateway
  • fournit les données pour les ports afin d'accueillir les navires-citernes à fort tirant d'eau (profondeur à laquelle un navire s'enfonce dans l'eau depuis le dessous de la quille jusqu'à la ligne de flottaison) et autres gros navires sur les côtes du Pacifique et de l'Atlantique

Un exemple de réussite maritime

En 2006, les activités maritimes ont apporté 27,7 milliards de dollars au produit intérieur brut du Canada et ont créé 316 000 emplois. Parmi ces activités figurent :

  • le tourisme maritime
  • la construction navale
  • les pêches commerciales
  • la construction d'infrastructures maritimes
  • l'extraction de pétrole et gaz en haute mer
  • le transport de marchandises par la voie maritime
  • les industries d'aquaculture et de transformation du poisson

En 2008, le transport par voie maritime était le mode dominant pour le commerce mondial Les envois annuels totalisaient plus de 157 milliards de dollars. Au fur et à mesure que les expéditeurs commerciaux augmenteront la taille de leurs navires et de leur flotte, le potentiel d'affaires pour les ports canadiens grandira.

Nous observons plus d'occasions de croissance pour l'exploration et l'extraction du pétrole et gaz en haute mer et le tourisme maritime.

Date de modification :