Gestion intégrée des océans

Les océans, qui couvrent environ 70 % de la surface de la planète, constituent une ressource précieuse. Ils ont de nombreuses fonctions : ils stockent l'énergie thermique et la redistribuent à l'échelle planétaire, régulant ainsi la température et les conditions atmosphériques, ils servent de milieu de vie à une immense variété d'organismes; ils servent au transport et au commerce de marchandises; et ils alimentent une vaste panoplie de pêches, permettant ainsi d'assurer le bien-être économique des pêcheurs et de nourrir des millions de personnes.

La Loi sur les océans, adoptée en 1997, prescrit l'élaboration et la mise en oeuvre de plans de gestion intégrée des activités qui s'exercent dans les estuaires et les eaux côtières et marines du Canada. La gestion intégrée des océans est un processus continu et dynamique par le biais duquel des décisions sont prises afin d'assurer l'utilisation durable des ressources et la création et la protection de zones marines. Cette stratégie proactive vise à réunir tous les intervenants et les décideurs dans le but d'en venir à un consensus quant à l'approche la plus appropriée pour promouvoir le développement économique durable et la conservation de nos océans.

La Stratégie pour les océans du Canada et le Plan d'action pour les océans, diffusés en 2002, fournissent une orientation sur diverses approches planifiées pour attaquer la pollution, créer des zones de protection marines, sensibiliser les gens et promouvoir la collaboration internationale. Ces initiatives prescrivent aussi l'accumulation des connaissances scientifiques requises pour mieux comprendre les écosystèmes marins de sorte à faciliter l'élaboration de politiques et la prise de décisions fondées sur le savoir.

La Direction des sciences de l'environnement participe à l'atteinte des buts du Plan d'action pour les océans et de l'approche de gestion intégrée des océans en fournissant des données scientifiques claires, fiables et évaluées par des pairs qui servent à formuler des avis en ce qui concerne la gestion des zones étendues de gestion des océans (ZEGO) suivantes :

Pour ce faire, il faut collationner les données scientifiques existantes, les analyser et les synthétiser, puis préparer un rapport d'ensemble de l'écosystème (REE) pour chaque ZEGO. Nous sommes responsable de la coordination de l'examen par les pairs des REE, dont l'objectif est d'évaluer les conclusions tirées et de vérifier qu'elles s'appuient sur des données existantes et sont donc valides sur le plan scientifique. Nous devons en outre voir à ce que les objectifs écosystémiques fixés dans les REE reposent sur une solide assise scientifique de connaissances et d'analyses.

Nous sommes en outre responsable d'élaborer des critères pour l'identification des zones d'importance écologique et biologique (ZIEB). La gestion intégrée des océans du Canada passe par leur identification précise. Ces zones peuvent avoir une importance biologique ou écologique en raison des fonctions qu'elles remplissent dans l'écosystème ou de leur structures. Des connaissances scientifiques exhaustives et des avis scientifiques précis servent d'assises à l'identification et à la cartographie des ZIEB.

Date de modification :