Mort de baleines noires dans le golfe du Saint-Laurent

Jusqu’à maintenant, la mort de 7 baleines noires dans le golfe du Saint-Laurent a été confirmée.

Pêches et Océans Canada (MPO) est préoccupé par ces décès et prend le rétablissement, la protection et la conservation d’espèces en voie de disparition très au sérieux.

Le MPO s’est engagé à :

  • protéger cette espèce et appuyer son rétablissement
  • déterminer la cause de la mort de ces baleines
  • faire tout ce qui est possible pour prévenir la mort évitable de baleines à l’avenir
  • s'assurer que les interventions se déroulent de la manière la plus sécuritaire possible pour tous ceux qui y prennent part

Récente mise à jour : Le 18 juillet 2017

Ce que nous faisons maintenant

Le 10 juillet 2017, M. Joe Howlett, de l’équipe de Campobello Whale Rescue, a tragiquement perdu la vie alors qu'il tentait de désempêtrer une baleine noire de l'Atlantique Nord lors d'une opération au large de la côte est du Nouveau-Brunswick. Nous sommes profondément attristés par le décès de M. Howlett et offrons nos plus sincères condoléances à sa famille et à ses amis.

Toute opération de désempêtrement comporte de sérieux risques et cette opération n’y faisait pas exception. Chaque situation est unique et les baleines peuvent être imprévisibles. Dans cette optique, le MPO a interrompu ses interventions de sauvetage des baleines noires empêtrées.

Interruption des opérations de désempêtrement

Pêches et Océans Canada est en train de revoir ses politiques et ses pratiques en matière de désempêtrement des baleines. Son objectif est de s'assurer que les interventions se déroulent de la façon la plus sécuritaire possible pour tous ceux qui y prennent part. La National Oceanic and Atmospheric Administration des États-Unis est elle aussi en train de revoir ses protocoles et a interrompu temporairement ses efforts de sauvetage des baleines.

L’interruption des opérations de désempêtrement des baleines noires de l'Atlantique Nord se poursuivra jusqu’à ce que notre examen soit complété. Le MPO examinera attentivement chaque cas de désempêtrement qui survient avec les autres types de baleines, afin de décider s'il doit intervenir, et comment.

Mesures supplémentaires visant à aider à protéger la baleine noire

Des travaux sont en cours au sein du MPO pour aider à protéger la population de baleines noires de l'Atlantique Nord, y compris :

  • l’émission d’un avis à l’industrie de la pêche commerciale dans le golfe du Saint-Laurent visant à demander aux pêcheurs de faire attention aux baleines et de signaler toute observation
  • la diffusion d’avis sur le système radio maritime visant à demander aux industries des pêches et du transport maritime d’être attentives aux baleines
  • l’élimination des menaces pour les mammifères marins dans les eaux canadiennes et le renforcement de la capacité à intervenir en cas d’incidents impliquant les mammifères marins au moyen de l’investissement de 1,5 milliard de dollars du gouvernement du Canada dans le Plan de protection des océans
  • l'émission d’un avis demandant aux marins de réduire volontairement la vitesse le long du chenal Laurentien, dans les couloirs de navigation situés entre les îles de la Madeleine et la péninsule de Gaspé jusqu’au 30 septembre 2017
  • la mise en œuvre d’une fermeture partielle immédiate dans la zone de pêche du crabe des neiges du sud du golfe du Saint-Laurent que les baleines ont l’habitude de fréquenter
  • l’examen des pêches dans la zone et la prise de mesures visant à éviter les répercussions négatives sur les baleines
  • la poursuite des collaborations avec les partenaires en vue de pratiquer des nécropsies sur toutes les baleines mortes afin de mieux comprendre ce qui a pu causer leur décès

Nécropsies

Trois carcasses ont été ramenées sur une plage isolée près de Norway à l’Île-du-Prince-Édouard. Des nécropsies ont été pratiquées du 29 juin au 1er juillet 2017 afin de déterminer la cause de la mort ou d’éliminer certaines causes de mortalité.

Les 9 et 10 juillet 2017, 2 autres nécropsies de carcasses de baleine ont été pratiquées aux îles de la Madeleine.

Le MPO et ses partenaires travaillent aussi vite que possible afin d’évaluer en profondeur les causes possibles de décès. Des analyses en laboratoire sont nécessaires. Des échantillons de tissus et de liquides seront analysés à plusieurs laboratoires spécialisés. Certaines de ces analyses, y compris les cultures tissulaires, s’étendront sur plusieurs semaines avant d’être terminées.

Une fois les échantillons analysés, les experts devront ensuite analyser soigneusement les résultats. Le processus complet devrait prendre entre 6 et 8 semaines à partir du moment de chaque nécropsie. Le MPO discutera des résultats finaux des nécropsies une fois qu’ils seront disponibles.

Regardez la séquence vidéo de la première opération de remorquage (28 juin 2017)

Collaboration

Le MPO collabore avec d’autres gouvernements et groupes qui possèdent de l’expertise sur les mammifères marins et les espèces en péril et d’autres afin de déterminer ce qui est arrivé aux baleines et pour prévenir d’autres incidents. Ces groupes comprennent :

  • Dalhousie University
  • Université de Montréal
  • Musée du Nouveau-Brunswick
  • Canadian Whale Institute au Nouveau-Brunswick
  • Centre canadien coopératif de la santé de la faune
  • Marine Animal Response Society en Nouvelle-Écosse
  • Collège vétérinaire de l’Atlantique à l’Île-du-Prince-Édouard
  • Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins au Québec
  • Transports Canada
  • Environnement et Changement climatique Canada
  • les gouvernements provinciaux de la Nouvelle-Écosse, de la Colombie-Britannique et de l’Île-du-Prince-Édouard
  • les pêcheurs commerciaux
  • New England Aquarium
  • Marine Mammal Commission
  • University of North Carolina Wilmington
  • National Oceanic and Atmospheric Administration des États-Unis

Le mercredi 5 juillet, Pêches et Océans Canada et ses partenaires sont intervenus dans une situation où une baleine noire de l’Atlantique Nord s’était trouvée empêtrée au large de la côte Est du Nouveau-Brunswick, et ont réussi à la libérer avec succès.

Surveillance et patrouilles

Le MPO continuera de travailler avec ses partenaires pour surveiller et évaluer tout signalement de baleines mortes ou en situation de détresse.

Statut de la baleine noire dans le golfe du Saint-Laurent

La baleine noire de l’Atlantique Nord est une espèce en voie de disparition au Canada. Elle est protégée en vertu de la :

Il y a environ 500 baleines noires, au total, dans le monde.

Date de modification :