Moule Zébrée
Dreissena polymorpha

Signaler une espèce aquatique envahissante

Si vous pensez avoir découvert une Moule Zébrée :

  • Ne rejetez pas ces espèces dans l’eau.
  • Notez l’endroit précis (coordonnées GPS) et la date d’observation.
  • Contactez Pêches et Océans Canada.

Les moules Zébrées et Quaggua sont capables de coloniser à grande échelle les surfaces dures et molles, notamment les quais, les bateaux, les brise-lames et les plages. Ces colonies bouchent également les ouvrages de prise d'eau des centrales électriques et des usines de traitement de l'eau.

Caractéristiques d’identification

Espèces similaires (indigènes)

Moule Quaggua (Dreissena bugensis)

La Moule Zébrée diffère de la moule Quaggua par sa plus petite taille, son aspect plus carrée et étroit.

À quel(s) endroit(s) cette espèce a-t-elle été retrouvée

La Moule Zébrée est présente dans l'ensemble des Grands Lacs, le lac Sainte-Claire et le bassin hydrographique du fleuve Mississippi.

Impacts écologiques et économiques

Origine et mode d’arrivée au pays

Originaire de la région de la Mer Caspienne et de la Mer Noire.

Tout comme la Moule Quaggua, la Moule Zébrée, fut introduite dans les Grands Lacs d’Amérique du Nord par le biais des eaux de ballast.

Méthodes de dispersion

Ces espèces d'eau douce se sont rapidement propagées dans l’ensemble de la région des Grands Lacs, dans les réseaux hydrographiques et dans les plus petits lacs par dérive passive au stade larvaire ainsi que fixation à la coque des navires. Ces moules, qui sont très fécondes, peuvent avoir d’importants effets sur les écosystèmes, causant l’épuisement de la biomasse des communautés de phytoplancton, ce qui a une incidence sur la composition des autres communautés de l’écosystème.

Actions du gouvernement

Recherche scientifique

Pêches et Océans Canada étudie les populations de Moule Zébrée afin d’améliorer la compréhension concernant son adaptation aux conditions canadiennes.

Pour plus d’information

Références

Date de modification :