Myriophylle brésilien
Myriophyllum aquaticum

Signaler une espèce aquatique envahissante

Si vous pensez avoir découvert un Myriophylle brésilien :

  • Ne rejetez pas ces espèces dans l’eau.
  • Notez l’endroit précis (coordonnées GPS) et la date d’observation.
  • Contactez Pêches et Océans Canada.

Caractéristiques d’identification

Le myriophylle brésilien présente des feuilles submergées et émergées. Ses feuilles, semblables à des plumes, sont verticillées par groupe de quatre à six. Les feuilles submergées mesurent de 1,5 à 3,5 cm de longueur. Les feuilles émergées mesurent de 2 à 5 cm de longueur et comptent de 16 à 18 divisions par feuille. La tige émergée et les feuilles vert vif peuvent dépasser la surface de l'eau de plus de 30 centimètres. En Amérique du Nord, cette plante produit des fleurs blanches.

À quel(s) endroit(s) cette espèce a-t-elle été retrouvée

Des populations sont présentes dans la vallée du Fraser, en Colombie-Britannique.

Impacts écologiques et économiques

Cette espèce peut modifier la végétation indigène et donne de l'ombre aux algues naturelles qui constituent la base du réseau trophique aquatique. Le myriophylle brésilien peut entraîner des problèmes dans les canaux d'irrigation et de drainage, voire encombrer les voies d'eau, ce qui peut limiter les activités récréatives comme la navigation de plaisance, la baignade et la pêche. La croissance dense de cette plante favorise la formation de plans d'eau stagnante, où se reproduisent les moustiques (qui peuvent être porteurs de maladies).

Origine et mode d’arrivée au pays

Originaire de l’Amérique du Sud.

Méthodes de dispersion

Le myriophylle brésilien est un exemple de plante introduite à des fins d'utilisation dans des aquariums et des jardins d'eau intérieurs et extérieurs qui s'en est échappée et qui s'est propagée dans les écosystèmes aquatiques naturels.

Date de modification :