Caprelle
Caprella mutica

La Caprelle est un crustacé amphipode (comme les puces de mer) originaire de l'est de l'Asie.

Signaler une espèce aquatique envahissante

Si vous pensez avoir découvert une Caprelle :

  • Ne rejetez pas ces espèces dans l’eau.
  • Notez l’endroit précis (coordonnées GPS) et la date d’observation.
  • Contactez Pêches et Océans Canada.

Caractéristiques d’identification

Espèces similaires (indigènes)

Il existe plusieurs espèces de Caprelles indigènes qui ressemblent à Caprella mutica. Toutefois ces espèces se développent surtout sur les substrats naturels et n'ont pas de poils.

Répartition de la Caprelle dans la région du Golfe

Répartition de la Caprelle dans la région du Golfe
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

À quel(s) endroit(s) cette espèce a-t-elle été retrouvée

Au Canada, la Caprelle a été signalée pour la première fois dans l'Est du Canada, dans la baie de Fundy, dans les années 1990 et par la suite, à l’Île-du-Prince-Édouard en 1998, dans la baie des Chaleurs au Québec en 2003 et récemment sur les côtes de la Colombie-Britannique. Cette espèce est également présente dans le Golfe du Saint-Laurent, sur les côtes de la Nouvelle-Écosse et sur les côtes au nord-est du Nouveau-Brunswick.

Habitat

Se retrouve sur de nombreuses structures artificielles telles que cordages, bouées, récifs artificiels, brise-lames et filières d'élevage de moules. Peut atteindre des concentrations très élevées.

Comme c'est le cas pour beaucoup d'espèces envahissantes, Caprella mutica se multiplie rapidement, a une alimentation variée et peut supporter diverses conditions de salinité et de température.

Impacts écologiques et économiques

Menaces écologiques

Peu d’impacts directs ou indirects ont été observés suite à l’introduction de la Caprelle, dans de nombreux pays. Puisque son abondance est plus élevée durant l’été, il serait plus probable d’observer son impact durant cette période.

Menaces socioéconomiques

La Caprelle infeste les structures artificielles, comme les bouées et les filières de moules, pouvant parfois atteindre plus de 100 000 individus par mètre carré. Elle peut faire concurrence aux moules pour la nourriture et l'espace.

Origine et mode d’arrivée au pays

Originaire de l’est de l’Asie

Le transport d’organismes pour l’aquaculture et par le biais des eaux de ballast sont les vecteurs d’introduction les plus probables de cette espèce en Amérique du Nord.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Répartition Lieux et Baie

Bar Haven: Baie Placentia

Bay East: Baie Fortune

Big Southwest Cove: Baie Placentia

Burin: Baie Placentia

Darbys Harbour: Baie Placentia

Fox Harbour: Baie Placentia

Foxtrap: Baie Conception

Jean de Gaunt: Baie Placentia

Little Bay: Baie Placentia

Paradise Sound: Baie Placentia

Petite Forte: Baie Placentia

Port aux Basques: Côte Sud-Ouest

Presque Harbour: Baie Placentia

Salmonier Cove: Baie Connaigre

Actions du gouvernement

Recherche scientifique

Pêches et Océans Canada étudie les populations de Caprelle afin d’améliorer la compréhension concernant son adaptation aux conditions canadiennes ainsi que pour suivre la distribution de l’espèce dans le fleuve Saint-Laurent.

Pour plus d’information