Ascidie sale
Ascidiella aspersa

L’Ascidie sale est un grand tunicier solitaire qui se retrouve généralement dans de denses agrégations.

Signaler une espèce aquatique envahissante

Si vous pensez avoir découvert une Ascidie sale :

  • Ne rejetez pas ces espèces dans l’eau.
  • Notez l’endroit précis (coordonnées GPS) et la date d’observation.
  • Contactez Pêches et Océans Canada.

Caractéristiques d’identification

Espèces similaires (indigènes)

Parmi les espèces indigènes, mentionnons la molgule, la patate de mer et la pêche de mer. Ce sont également des tuniciers solitaires, mais ils ont une forme différente et se retrouvent seuls ou en petits groupes. Par exemple, les molgules sont sphériques avec deux siphons rapprochés au sommet.

Parmi les espèces envahissantes, l’Ascidie sale peut être confondue avec l’ascidie jaune et l’ascidie plissée, mais la forme, la surface et la couleur de leur tunique sont différentes. En outre, la disposition des siphons de l’Ascidie sale est différente des autres espèces : l’un des siphons est localisé sur le dessus du corps et l’autre, sur le côté, au tiers supérieur du corps.

À quel(s) endroit(s) cette espèce a-t-elle été retrouvée

Ce tunicier européen a d’abord été introduit en Nouvelle-Angleterre dans les années 1980 et se trouve maintenant dans la majeure partie du golfe du Maine. Il a été observé pour la première fois sur la rive sud de la Nouvelle-Écosse en 2012.

Impacts écologiques et économiques

Les impacts potentiels de l’Ascidie sale sont nombreux. Cette espèce a une croissance rapide et peut tolérer une grande variété de conditions, ce qui en fait une des plus importantes espèces de biosalissure marine. Cette espèce de tuniciers fait concurrence aux autres organismes pour l'espace et la nourriture, ce qui modifie la dynamique des communautés naturelles. De plus, elle menace l'aquaculture, la pêche et les autres activités côtières et de haute mer. Elle entraine une augmentation de la masse des structures d'aquaculture et rend le travail difficile. Ce qui entraine un accroissement des coûts d'exploitation de la récolte et de la transformation des mollusques.

Origine et mode d’arrivée au pays

L’Ascidie sale est originaire de la Mer Méditerranéenne et est présente à travers l’Europe y compris sur les côtes Ouest et Sud de la Norvège, la côte Ouest de la Suède, la côte Est des îles Britanniques et de Shetland.

L’Ascidie sale a fort probablement été introduite en Amérique du Nord par fixée à la coque de bateaux et/ou via l’eau de ballasts.

Actions du gouvernement

Recherche scientifique

Pêches et Océans Canada étudie les populations de l’Ascidie sale afin d’améliorer la compréhension concernant son adaptation aux conditions canadiennes. Synthèse de la biologie de l’Ascidie sale, Ascidiella aspersa.

Pour plus d’information

Références

Date de modification :