Centre de recherche sur le pétrole, le gaz et autres sources d'énergie extracôtières (CRPGEE)

En 2002, Pêches et Océans Canada a mis en place le Centre de recherche sur le pétrole, le gaz et autres sources d'énergie extracôtières (CRPGEE) à l'Institut océanographique de Bedford. Depuis, les scientifiques du CRPGEE jouent un rôle de premier ordre à l'échelle internationale en matière d'approfondissement des connaissances scientifiques ainsi que de coordination et de mise en œuvre des efforts de recherche collaborative visant à :

Sous la direction de Transports Canada, le gouvernement du Canada met en œuvre des mesures permettant la création d'un système de sécurité de classe mondiale pour les navires‑citernes au Canada. S'appuyant sur les recommandations du Comité d'experts sur la sécurité des navires‑citernes et d'autres études, le programme canadien du système de sécurité de classe mondiale pour les navires-citernes est fondé sur des études scientifiques qui permettront une planification efficace des interventions nationales. 

Les scientifiques du CRPGEE collaborent avec des chercheurs des quatre coins du Canada pour déterminer le comportement des produits pétroliers en cas de déversement dans un milieu marin, de façon à assurer des interventions efficaces en cas de déversement d'hydrocarbures. Par exemple, des recherches scientifiques préliminaires ont conclu que le bitume dilué peut agir différemment des autres produits pétroliers dans certaines conditions environnementales; les résultats sont publiés dans le rapport intitulé « Propriétés, composition, comportement des déversements en milieu marin, devenir et transport de deux produits de bitume dilués issus des sables bitumineux canadiens ».

Un réseau pancanadien entreprend actuellement un projet de recherche et de développement sur :

Le CRPGEE appuie la collaboration à l'échelle nationale et internationale et tente de tirer des leçons des expériences des autres pays afin d'optimiser la progression des programmes de recherche canadiens. Les scientifiques du CRPGEE ont été invités par le gouvernement américain à faire part de leur expertise à l'organisme responsable national, la Garde côtière américaine, et à tirer des leçons des efforts d'intervention déployés à la suite de l'explosion du puits de pétrole de la plateforme Deepwater Horizon dans le golfe du Mexique. À la suite de ce déversement, le CRPGEE a contribué à la préparation d'un rapport rédigé en langage clair par l'American Society for Microbiology, intitulé « Microbes et déversements de pétrole », qui répond aux questions fréquemment posées sur le rôle des bactéries et des champignons dans le nettoyage des déversements de pétrole.

Cette vidéo donne un aperçu de la recherche du CRPGEE concernant le devenir du pétrole déversé dans divers milieux marins. La vidéo présente l'ancien directeur exécutif Ken Lee, qui dirige désormais le projet australien « Wealth from Oceans National Research Flagship ».