État des ressources physiques et biologiques et de certaines ressources halieutiques des écosystèmes des eaux canadiennes du Pacifique en 2016
Peter C. Chandler, Stephanie A. King and Jennifer Boldt (éditeurs)

PDF Document

Résumé

Pêches et Océans Canada est responsable de la gestion et de la protection des ressources marines sur la côte ouest du Canada. L'océanographie de cette région est une zone de transition entre les remontées d'eaux profondes côtières (courant de la Californie) et les régions de plongée d'eaux (courant côtier de l'Alaska). Il existe une saisonnalité importante, une forte influence des eaux douces, et une variabilité accrue sont reliées aux événements et conditions dans tout le Pacifique, des tropiques aux régions plus au nord. La région nourrit des populations résidentes et migratoires importantes d'invertébrés, de poissons de fond et pélagiques, et de mammifères et d'oiseaux marins. Depuis 1999, les scientifiques du MPO ont organisé une rencontre annuelle de l'état de l'océan Pacifique pour présenter les résultats de la surveillance de la dernière année dans le contexte des observations précédentes et des conditions futures. L'atelier pour réviser les conditions de 2016 a eu lieu les 22 et 23 mars 2017 au Centre Mary Winspear près de l'Institute des sciences de la mer, Sidney, C.-B. Ce rapport technique inclut des présentations basées sur les présentations de dix minutes présentées lors de la rencontre. Les températures de l'océan de la Colombie-Britannique étaient supérieures à la moyenne de 1981-2010, mais cette anomalie était moins de 2015. À la fin de 2016, l'anomalie chaude de l'eau de surface dans l'océan Pacifique Nord a diminué et les remontées d'eaux riches en nutriments a permis de revenir à des conditions plus favorables à la productivité et à la croissance du poisson. Les remontes de la plupart des stocks de saumons rouge de Colombie-Britannique en 2016 étaient plus élevés que prévu et plus élevés que les moyennes à long terme. Une session spéciale a été convoquée sur les processus de déclaration des écosystèmes. Plusieurs experts d'une variété de groupes gouvernementaux et non gouvernementaux au Canada et aux États-Unis ont fourni des aperçus des processus qu'ils utilisent pour les rapports sur l'écosystème.

Date de modification :