État des ressources physiques et biologiques et de certaines ressources halieutiques des écosystèmes des eaux canadiennes du Pacifique en 2014
Peter C. Chandler, Stephanie A. King and R. Ian Perry (éditeurs)

PDF Document

Résumé

Pêches et Océans Canada est responsable de gérer et protéger les ressources marines de la côte ouest du Canada. Une rencontre annuelle sur l’état de l’océan Pacifique a lieu pour réviser les conditions physiques, biologiques, ainsi que certaines ressources halieutiques et pour présenter les résultats des derniers recensements et les mettre en contexte avec les observations précédentes et les conditions futures basées sur les prédictions. Un atelier pour réviser les conditions de 2014 a eu lieu à l’institut des sciences de la mer, Sidney, C.B., les 10-11 mars 2015, avec plus de 100 participants en personne et via webinaire.

En général, les eaux canadienne du pacifique ont fait expérience de forte saisonnalité et d’une influence considérable d’apport en eaux douces, incluant des aires relativement protégé comme le détroit de Géorgie ainsi que des aires complètement exposé aux conditions ouvertes du pacifique. La région supporte des populations résidentes et migratoires d’invertébrés, de poissons, mammifères marins et oiseaux de mer qui sont importantes d’un point de vue écologique et économique.

Les observations des conditions marines tôt en 2014 ont indiqué la présence d’un grand bassin d’eaux chaudes dans le nord-est de l’océan Pacifique, ainsi qu’une bande d’eaux plus froides le long de la côte ouest de l’Amérique du Nord. Vers la fin de l’année, le bassin d’eaux très chaudes se retrouvait maintenant dans les régions côtières avec des records de températures mesurés à plusieurs sites durant l’automne. Le recensement des conditions biologiques a montré l’influence de ces eaux chaudes sur la composition et la distribution des espèces marines.

Ces observations incluent un changement des taxon de zooplancton typiquement retrouvées en eaux froides vers celles retrouvées en eaux chaudes du printemps à l’automne sur la côte ouest de l’île de Vancouver, une deuxième année sans observations de sardines dans ces eaux, une proportion record des saumons sockeye de la rivière Fraser qui a retourné par la diversion du nord à partir du détroit de Johnstone, et une mortalité de masse des stariques de Cassin (une espèce se nourrissant de zooplancton) tard dans l’automne 2014.

Des températures plus chaudes que la normale ont été observés pendant l’automne et l’hiver 2014 le long de la côte de la Colombie Britannique, avec moins d’accumulation de neiges évidente pendant le printemps 2015.

Une séance spéciale sur l’acidification des océans a été tenue. Le niveau de recensement et de recherche sur ce sujet a été considéré comme étant insuffisant, particulièrement en considérant les risques que cela posent sur l’environnement et les intérêts commerciaux. Des discussions sur les groupes qui peuvent faire des progrès sur ce sujet ont eu lieu.

Avis d’accessibilité

Ce document est disponible en format PDF. Si ce document ne vous est pas accessible, veuillez communiquer avec la bibliothèque du MPO pour l’obtenir sous une autre forme (par exemple un imprimé ordinaire, en gros caractères, en braille ou un document audio).

Offre active de produire le document dans les deux langues officielles :

Ce rapport contient des termes scientifiques et techniques; il a été publié dans la langue officielle du groupe de travail ou du scientifique expert qui l’a produit. Si ce document est incompréhensible pour vous dans la langue officielle de votre choix, veuillez communiquer avec : Lara Sloan.

Date de modification :