Stratégie fédérale sur les aires marines protégées

Table des matières

Avantages d’un réseau d’aires marines protégées

Il y a une littérature scientifique de plus en plus abondante sur les avantages que présentent, tant dans les eaux tropicales que tempérées, les aires marines protégées convenablement sélectionnées et bien gérées. Les avantages des aires marines protégées individuelles et des réseaux d’aires marines protégées sont nombreux et divers. Ils comprennent des avantages environnementaux, sociaux, économiques et culturels qui contribuent à la gestion des océans.

La Stratégie sur les aires marines protégées défini un réseau d’aires marines protégées comme suit :

« Un ensemble complémentaire d’aires marines protégées ayant un lien écologique, qui consiste en une vaste gamme d’aires marines protégées fédérales, créées et gérées selon un cadre de planification de gestion durable des océans et liées à des réseaux d’aires protégées transfrontaliers, mondiaux et terrestres. »

Les scientifiques ont décrit les avantages écologiques des aires marines protégées individuelles mais on met maintenant l’accent sur la conception de réseaux par la sélection soigneuse des aires qui contribuent aux objectifs écosystémiques plus larges. Cette concentration des efforts relatifs aux aires marines protégées peut renforcer les avantages de celles-ci et fournir un mécanisme permettant de conserver et de protéger la structure et la fonction des écosystèmes marins à plus grande échelle.

Les preuves scientifiques des avantages écologiques que présentent les aires marines protégées et leurs réseaux sont nombreuses. Entre autres, elles accroissent le recrutement des espèces de poisson, y compris de celles qui ont une valeur commerciale, grâce à la protection des frayères, des sources larvaires, des habitats et des routes migratoires. L’Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture a reconnu que l’utilisation d’aires marines protégées à titre de mesure complémentaire à des mesures conventionnelles de gestion des pêches peut faciliter l’atteinte des objectifs en matière de gestion durable des pêches.

Humpback whale breaching, Conception Bay, Newfoundland and Labrador

Un réseau d’aires marines protégées bien conçu peut aussi contribuer à la conservation et à la protection des espèces fortement migratrices et transfrontalières, y compris des espèces en péril, par la protection d’habitats clés importants pour des étapes critiques du cycle biologique qui ont souvent une vaste répartition géographique.

On peut atténuer les effets des catastrophes localisées, d’origine humaine ou naturelle, sur les espèces marines en créant des réseaux d’aires marines protégées sur plusieurs écosystèmes et régions, servant ainsi de tampon pour la protection contre les changements environnementaux localisés. De même, les aires marines protégées peuvent contribuer à combattre la perte des habitats, la dégradation et la surexploitation et à la restauration des aires ou des écosystèmes gravement dégradés. Un réseau d’aires marines protégées peut aussi être créé en vue de la protection contre des impacts ou des menaces terrestres et peut être relié stratégiquement et écologiquement aux réseaux d’aires protégées terrestres.

Les avantages des aires marines protégées et de leurs réseaux ne sont pas qu’écologiques car leur création et leur gestion présentent souvent des avantages sociaux, culturels et économiques, en particulier dans les régions côtières. Dans certains cas, les aires protégées côtières peuvent présenter des avantages pour les collectivités locales en favorisant le développement du tourisme et en leur offrant ainsi des occasions d’emploi ou de bénévolat. De plus, les Canadien(ne)s de partout au pays peuvent jouir de la beauté d’une aire marine naturelle en s’y adonnant à des activités non consommatrices. Les aires marines protégées bien gérées peuvent également profiter aux collectivités côtières autochtones, qui ont un lien traditionnel et spirituel de longue date avec l’environnement et les ressources marines, en leur permettant de pratiquer leurs activités traditionnelles.

Enfin, la création d’un réseau d’aires marines protégées au Canada démontrera la volonté du Canada à respecter ses obligations internationales et ses engagements et permettra au Canada de retrouver sa place parmi les chefs de file mondiaux de la conservation marine, un des objectifs de la Stratégie sur les océans du Canada et du Plan d’action sur les océans.

Date de modification :