La ZPM de la baie Gilbert

Emplacement

La baie Gilbert, qui couvre une superficie de 60 km2, est située sur la côte sud-est du Labrador, à quelque 300 km de Happy Valley-Goose Bay. D'une longueur de 20 km, elle ne dépasse pas 100 m de profondeur et rejoint la mer par deux chenaux étroits, l'un à Williams Harbour Run et l'autre à Winard Tickle. Cette configuration géophysique confère un caractère unique à la baie, qu'elle isole en partie de la mer du Labrador.

Les limites de la ZPM de la baie Gilbert ont été fixées en fonction de la migration annuelle de la morue de cette baie. Elles comprennent, à partir de la laisse de basse mer, les eaux de la baie Gilbert contenues dans les lignes traversant les trois entrées de la baie à Winnard Tickle, à Williams Harbour Run et à Main Tickle.

À l'intérieur de ces limites, la zone de protection marine est divisée en trois zones de gestion en fonction des différences des habitats et des environnements physiques, ainsi que de leur sensibilité aux activités humaines.

Zone 1

Zone 1 (28,7 km2) : Deux zones peu profondes dans la partie supérieure de la baie ont été désignées comme étant sensibles en raison de l'importance du frai, de l'élevage, de l'alimentation et de l'habitat des juvéniles qui s'y trouvent pour la morue de la baie Gilbert. Ces zones ont également les plus fortes concentrations de morue de la baie Gilbert. La morue migre à destination et en provenance de ces zones tous les ans. En raison de l'importance de ces zones dans le cycle de vie de la morue, elles reçoivent le plus haut niveau de gestion et de protection. Cette zone est également importante pour le saumon, l'omble et la truite en migration et dispose d'un certain nombre de plages à capelan et de fonds vierges de maerl.

La zone 1A se compose des eaux qui sont généralement situées au nord-ouest de la ligne loxodromique passant par les points 52° 38′ 56″ N, 55° 59′ 28″ O et 52° 37′ 43″ N, 55° 59′ 36″ O, et qui sont situées à l'intérieur de l'espace maritime délimité par la laisse de basse mer de la baie et par cette ligne entre ses points d'intersection avec la laisse de basse mer.

La zone 1B se compose des eaux qui sont généralement situées au sud-ouest de la ligne loxodromique passant par les points 52° 37′ 00″ N, 55° 58′ 07″ O et 52° 36′ 49″ N, 55° 57′ 45″ O, et qui sont situées à l’intérieur de l’espace maritime délimité par la laisse de basse mer de la baie et par cette ligne entre ses points d’intersection avec la laisse de basse mer;

Zone 2 :

Cette zone est désignée comme étant le bras principal de la baie, soit le plan d'eau connectant les zones 1A, 1B et 3. Un élément plus petit, mais important de la population de morue utilise cette zone pour le frai, l'alimentation et la migration entre la partie extérieure de la baie en été et la partie intérieure à l'automne.

La zone 2 se compose des eaux situées à l’intérieur de l’espace maritime délimité par la laisse de basse mer de la baie et par les lignes loxodromiques passant par les points ci-après entre leurs points d’intersection avec la laisse de basse mer :

  • 52° 38′ 56″ N, 55° 59′ 28″ O et 52° 37′ 43″ N, 55° 59′ 36″ O,
  • 52° 37′ 00″ N, 55° 58′ 07″ O et 52° 36′ 49″ N, 55° 57′ 45″ O,
  • 52° 36′ 16″ N, 55° 52′ 19″ O et 52° 35′ 38″ N, 55° 52′ 20″ O;

Zone 3 :

Cette zone est décrite comme étant la zone allant de la laisse côtière de basse mer côté mer aux trois entrées raccordant la baie Gilbert à la mer du Labrador. Cette zone est considérée comme étant une importante aire d’alimentation, en particulier pour la morue adulte qui migre à partir des zones 1 et 2 et en passant par ces dernières. Cette espèce de morues est connue pour se concentrer dans un certain nombre d’endroits dans la zone 3. On estime que la diversité des espèces de poissons à nageoires est la plus élevée dans cette zone.

La zone 3 se compose des eaux situées à l’intérieur de l’espace maritime délimité par la laisse de basse mer de la baie et par les lignes loxodromiques passant par les points ci-après entre leurs points d’intersection avec la laisse de basse mer :

  • 52° 36′ 16″ N, 55° 52′ 19″ O et 52° 35′ 38″ N, 55° 52′ 20″ O,
  • 52° 36′ 01″ N, 55° 51′ 08″ O et 52° 35′ 44″ N, 55° 50′ 42″ O,
  • 52° 33′ 17″ N, 55° 46′ 27″ O et 52° 32′ 59″ N, 55° 46′ 58″ O,
  • 52° 33′ 25″ N, 55° 54′ 19″ O et 52° 33′ 01″ N, 55° 33′ 31″ O.
Écosystème

Les eaux de la baie Gilbert abritent une grande variété de ressources marines, dont plusieurs espèces de mollusques (moule, pétoncle, oursin, escargot, crevette), un espèce de morue, des poissons pélagiques (hareng, capelan, saumon, anguille, éperlan, truite) et des plantes marines (zostères, varech). Cette zone abrite aussi plusieurs espèces de sauvagine, notamment des canards à sourcils, des oies et des harles.

Des scientifiques de l'université Memorial de Terre-Neuve, qui effectuaient des recherches dans la baie Gilbert depuis 1996, ont découvert que cet habitat abrite une population résidente de morue. Des analyses scientifiques minutieuses ont révélé que la morue « brun rouge » se distingue des autres morues du Labrador sur le plan de la génétique. Des techniques d'étiquetage et de suivi ont permis de confirmer que l'espèce est présente dans la baie tout au long de l'année.

Depuis cette découverte, les habitants des localités environnantes, les chercheurs et le gouvernement provincial ont demandé à Pêches et Océans Canada d'instaurer des mesures pour protéger cet écosystème unique, ainsi que les diverses espèces halieutiques commerciales et non commerciales. En se fondant sur cet appui et sur l'information existante, Pêches et Océans Canada a désigné la zone de la baie Gilbert comme candidate au Programme de zones de protection marine (ZPM) en vertu de la Loi sur les océans.

Le MPO a annoncé la baie Gilbert comme zone de protection marine, le 11 octobre 2005.

Gestion et conservation

Depuis toujours, la pêche de la morue franche constitue l'activité commerciale la plus importante à Terre-Neuve-et-Labrador. Toutefois, les stocks de morue du Nord étaient à un niveau très faible, malgré la clôture de la pêche et une réduction des prises depuis le début des années 1990. La baie Gilbert a été désignée comme ayant l'une des rares concentrations côtières de morue du Nord dans la région de Terre-Neuve-et-Labrador. Le statut de ZPM de la baie Gilbert aidera à conserver et à protéger la population de morues ainsi qu'à protéger indirectement d'autres espèces et leurs habitats.

Les caractéristiques physiques de la baie Gilbert jouent probablement un rôle très important dans l'établissement et le soutien continu de la population locale de morue qui s'y trouve. Dans la baie Gilbert, des zones précises ont été déterminées comme étant des frayères et des habitats importants et, par conséquent, elles ont été les mieux protégées.

Plan de gestion de la ZPM de la baie Gilbert

Rapport de surveillance de la zone de protection marine de la baie Gilbert (2009)

Examen des indicateurs, des protocoles et des stratégies de surveillance de la zone de protection marine de la baie Gilbert et évaluation de la population de morues de la baie Gilbert (2010)

Le Règlement sur la zone de protection marine de la baie Gilbert se trouve sur le site Web du ministère de la Justice.

Demandes d'activités

Dans les zones de protection marine établies en vertu de la Loi sur les océans, il est généralement interdit de mener une activité qui perturbe, endommage, détruit ou enlève – ou qui est susceptible de perturber, d'endommager, de détruire ou d'enlever – tout organisme marin vivant ou toute partie de son habitat. Malgré cela, il existe des exceptions aux interdictions. Les activités qui peuvent être autorisées dans la zone de protection marine sont énumérées à l'article du Règlement sur la zone de protection marine.

De plus, pour la plupart des zones de protection marine, certains types d'activités (p. ex. la recherche scientifique, la surveillance, la restauration de l'habitat, les activités éducatives et commerciales de tourisme maritime) peuvent être autorisés dans la ZPM si un promoteur soumet un plan d'activités à Pêches et des Océans. Les conditions d'approbation sont énoncées dans le Règlement sur la ZPM.

Recherche et publications

Plan de gestion de la ZPM de la baie Gilbert

Rapport de surveillance de la zone de protection marine de la baie Gilbert (2009)

Examen des indicateurs, des protocoles et des stratégies de surveillance de la zone de protection marine de la baie Gilbert et évaluation de la population de morues de la baie Gilbert (2010)

Le Règlement sur la zone de protection marine de la baie Gilbert se trouve sur le site Web du ministère de la Justice.

Date de modification :