Le SI du banc des Américains

Emplacement

Le banc des Américains est une élévation sous-marine prolongeant la pointe est de la Gaspésie dans la portion québécoise du golfe du Saint-Laurent. Ce banc culmine à 12 mètres de profondeur et est caractérisé par deux plateaux séparés par une crête abrupte. Le banc des Américains est totalement inclus dans le site d’intérêt d’une superficie de 1 000 km2.

Importance écologique

Le banc des Américains est caractérisé par la diversité de ses habitats, par la présence permanente ou saisonnière de nombreuses espèces à valeur commerciale et de baleines, par la présence d’espèces en péril et par une grande diversité de mollusques et de crustacés. Ce site a aussi un grand potentiel comme aire d’alimentation pour différentes espèces de poissons et de mammifères marins et comme refuge pour les populations de poissons de fond actuellement en déclin, incluant le stock de morues du sud du golfe. Historiquement, ce secteur était très convoité pour la pêche.

La mise en place d’une zone de protection marine dans ce secteur favoriserait la productivité et la diversité des espèces dont plusieurs à valeur commerciale et le rétablissement des espèces en péril qui fréquentent ce site particulier.

Principaux objectifs et approche

Le but de la zone de protection marine proposée est de favoriser la productivité et la diversité des ressources halieutiques (espèces pêchées) liées à la présence du banc des Américains et des plaines adjacentes ainsi que le rétablissement des espèces en péril.

Les objectifs de conservation sont les suivants :

  1. Conserver et protéger les habitats benthiques (du fond marin).
  2. Conserver et protéger les habitats pélagiques (de la colonne d’eau) et les espèces fourragères (proies).
  3. Protéger les espèces en péril.
Recherche et publications

En 2011, Pêches et Océans Canada (MPO) a sélectionné le banc des Américains comme site d'intérêt en vue de créer une zone de protection marine. Cette démarche a trois objectifs : conserver et protéger les habitats du fond marin procurant nourriture et refuge pour les poissons juvéniles; conserver et protéger les habitats pélagiques (colonne d'eau) et les espèces fourragères (proies); protéger les espèces en voie de disparition, dont les baleines et les loups de mer.

Afin de définir des mesures de conservation et de protection des habitats appropriées, il est nécessaire de bien connaître les habitats offerts et les espèces présentes sur le site et de bien les localiser. C’est ainsi qu’en juillet 2014, une équipe scientifique du Ministère est montée à bord du NGCC Leim pour sillonner le banc des Américains. Le but de cette mission, amorcée en 2012, était de compléter la caractérisation du fond et des espèces associées au site à l’aide de l’imagerie sous-marine remorquée sur le fond. Pour cela, un traîneau équipé d’un appareil photo et d’une caméra vidéo à haute définition a été utilisé. L’imagerie obtenue, couplée aux données de levés des sonars multifaisceaux, constitue l’outil idéal pour cartographier et caractériser le fond marin d’un territoire aussi vaste.

Durant la même saison, l’équipe scientifique a amorcé la caractérisation des habitats propices au loup atlantique. C’est en plongée sous-marine et équipée d’un sous-marin téléguidé muni d'une caméra vidéo, appelé « ROV », que l’équipe est partie scruter les escarpements de la crête abrupte du banc des Américains. L’information recueillie lors de ces missions est essentielle pour orienter correctement la réglementation de la future aire marine protégée. Elle permettra également d’obtenir un état de référence pour évaluer le succès des plans de suivi qui devront être mis en place lors de sa désignation.

Représentation de 2012 en trois dimensions de la crête (section centrale) du banc des Américains et des stations d’échantillonnage en imagerie benthique

Le fond marin est couvert d’organismes très colorés.

Date de modification :