Organisations régionales de gestion des pêches

Les pays sont tenus, en vertu de la législation internationale, de coopérer pour gérer les stocks de poissons hauturiers, les stocks chevauchants et les stocks de poissons grands migrateurs. Le principal objectif des organisations régionales de gestion des pêches est de veiller à la gestion, la conservation et la protection de ces stocks de poissons conformément au mandat de leurs conventions respectives. Le Canada assume un rôle de chef de file reconnu dans le renforcement des organisations, en resserrant les mécanismes d'application de la loi, en appliquant un processus décisionnel plus responsable et en élaborant des normes mondiales sur la pêche responsable.

Comme il est entouré de trois océans, le Canada doit collaborer et entretenir de bonnes relations avec ses partenaires étrangers pour gérer les différentes espèces qu'ils ont en commun. De concert avec d'autres pays et entités, il encourage les organisations régionales de gestion des pêches à adopter une approche de gestion durable et scientifique qui assurera la durabilité des pêches pour les générations à venir.

La limite de 200 milles

Description:

La zone économique exclusive de 200 milles des États côtiers. Les frontières, lignes de démarcation et limites apparaissant sur la carte sont dessinées à titre indicatif seulement et leur trace ne constitue pas nécessairement une sanction, recommandation ou préférence de la part du gouvernement du Canada.