Pinnipèdes (phoques, otaries et morses)

Le terme scientifique « pinnipèdes » désigne le groupe de mammifères marins carnivores comprenant les phoques, les otaries et les morses. Les pinnipèdes, dotés de nageoires, sont adaptés à la vie aquatique. Ils sortent de l'eau (rivages ou banquises) pour s'accoupler, élever leurs petits et échapper aux prédateurs.

Il existe trois familles de pinnipèdes:

  • les phoques (Phocidés),
  • les otaries (Otariidés);
  • les morses (Odobénidés).

Les phoques ne possèdent pas d'oreilles externes. Leur cou est court et rigide. Les membres antérieurs sont très peu développés mais portent des griffes qui les aident à grimper sur les rochers et sur la glace. Les membres postérieurs ne se retournent pas vers l'avant et sont placés en position verticale pendant la nage, un peu comme une queue de dauphin.

Sept espèces de phoques se trouvent en eaux canadiennes :

Les otaries possèdent de petites oreilles externes. Le cou est long et souple. Elles sont dotées de nageoires postérieures capables de se retourner vers l'avant. Cette caractéristique leur permet de se déplacer plus facilement sur le rivage que les phoques, où elles peuvent utiliser tous leurs membres. Les lions de mer et les otaries à fourrure constituent ce groupe.

Au Canada, trois espèces d'otaries se trouvent exclusivement dans les eaux du Pacifique:

Les morses ont un corps énorme et une tête relativement petite, dépourvue d'oreilles externes. Le museau est large et garni de vibrisses. Les canines supérieures, extrêmement allongées, forment de lourdes défenses. Comme les otaries, les morses peuvent retourner leurs nageoires postérieures vers l'avant. Ils peuvent donc utiliser leurs quatre membres pour grimper sur le rivage.

Les morses se trouvent surtout dans les régions arctiques. La seule espèce de morse qui se trouve en eaux canadiennes est le morse de l'Atlantique. On peut en observer aussi loin qu'au sud de la Nouvelle-Écosse, mais la limite méridionale de son aire de répartition est habituellement la baie James et la côte du Labrador.

Les loutres de mer ne sont pas des pinnipèdes. Elles appartiennent à la famille des Mustélidés. Mais, comme les pinnipèdes, elles font partie de l'ordre des Carnivores.

Conservation

Comme tous les mammifères marins, les pinnipèdes font face à de nombreuses menaces d'origine naturelle et anthropique. Il y a les populations des espèces de pinnipèdes présentes en eaux canadiennes qui sont considérée menacée de disparition par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC), mais a le même temps il y a les autres populations en santé et ne sont pas menacées.

La Loi sur les espèces en péril (LEP) a l'objet d'empêcher la disparition des espèces indigènes, des sous-espèces et des populations distinctes du Canada; de prévoir le rétablissement des espèces en voie de disparition ou menacées; et de favoriser la gestion des autres espèces pour empêcher qu'elles ne deviennent des espèces en péril. Pour plus d'informations sur les espèces qui ont été inscrites dans la liste de la Loi, veuillez visiter le registre public des espèces en péril.

Certaines collectivités côtières et inuites pratiquent la chasse au phoque, laquelle constitue une importante activité culturelle et de subsistance. De plus, certaines espèces de phoque de l'Atlantique et de l'Arctique font l'objet d'une chasse commerciale, p. ex., phoque du Groenland y phoque gris.

Pêches et Océans Canada assure la gestion de cette chasse par le biais de son plan de gestion de la chasse au phoque. Ce plan établit les règles et règlements pour une chasse sécuritaire, durable et sans cruauté.

Date de modification :