Catalogue des Rorquals à Bosse

Les rorquals à bosse (Megaptera novaeangliae) migrent entre les aires d’alimentation estivales situées à haute latitude et les aires de reproduction hivernales situées à basse latitude. Dans le Pacifique Nord, les aires de reproduction hivernales sont connues au large du Japon, d'Hawaï et du Mexique; les aires d’alimentation estivales sont trouvées dans les eaux côtières de l'Alaska, de la Colombie-Britannique et de l’ouest des États-Unis continentaux. Les chercheurs utilisent des photos de la face ventrale des nageoires de la queue pour identifier et suivre les mouvements des baleines individuelles et pour estimer l'abondance. Les détails de la pigmentation, du marquage et de la forme des nageoires de la queue sont uniques à chaque individu.

Ce catalogue est une collection de photos d'identification des baleines à bosse observées le long du littoral de la Colombie-Britannique entre 1989 et 2006. La majorité des données ont été recueillies dans le cadre du programme de recherche sur les cétacés à la Station de biologie du Pacifique, en tant qu'élément de ses évaluations de la situation quant à la conservation des espèces de cétacés cités comme étant en péril. La plupart des photos et des données ont été recueillies dans les régions où il y a des populations connues le long de la côte de la Colombie-Britannique, y compris l'île de Langara, le sud-est de l’île de Moresby, le Nord continental, et le sud-ouest de l'île de Vancouver.

On donne à chaque rorqual à bosse un identificateur alphanumérique unique. Chaque identificateur commence par BC, ce qui indique que l'animal a été observé le long du littoral de la Colombie-Britannique. Suivant le BC, il y a un X, un Y ou un Z, correspondant à la quantité de blanc sur la nageoire caudale de sa queue et un numéro identificateur. Le groupe BCX## a approximativement entre 0 et 20% de blanc, le groupe BCY ## a approximativement entre 20 et 60% de blanc et le groupe BCZ ## a approximativement entre 60 et 100% de blanc. Règle générale, le catalogue est arrangé par ordre croissant de pigmentation blanche. Les nageoires caudales de la queue du groupe BCX sont de plus arrangées en groupes d'aspect semblable; de ce fait, ce groupe n’est pas nécessairement en ordre croissant de pigmentation blanche.

Les directives pour la prise des photos d’identification des rorquals à bosse

  • Les photos d'identification sont de la face ventrale (face inférieure) des nageoires caudales de la queue.
  • Les photos devraient être prises à une portée où les caractéristiques d'identification et le flanc arrière sont clairement visibles. Nous suggérons l’utilisation d’un téléobjectif afin de garder une distance maximale à la baleine. Rappelez-vous de suivre de près les directives pour l'observation des animaux marins et d’éviter de vous approcher à moins de 100 mètres de la baleine.
  • Les photos devraient être nette en vue d’obtenir les caractéristiques d'identification et le flanc arrière.
  • Au moins 50% des nageoires caudales de la queue devraient être incluses dans la photo.
  • Les nageoires caudales de la queue devraient être à un angle de 90° ou vous faire face de telle manière que les caractéristiques d'identification et le flanc arrière soient clairement visibles.
  • Notez la date, le temps, l’endroit général, la latitude et la longitude (si possible) de l'animal photographié.

Contact et Envoyez les photos à :

Programme de recherche sur les cétacés
La Station de biologie du Pacifique
3190, chemin Hammond Bay
Nanaimo, B.C. V9T 6N7
Téléphone: (250) 756-7253
Courriel: John.K.Ford@dfo-mpo.gc.ca

Conditions d'Utilisation

Ce site Web est mis à la disposition des chercheurs ou des individus intéressés à l'identification des baleines à bosse. Ces photos et ces données ne peuvent être utilisées sous aucune forme sans permission expresse.

La collecte des photos d'identification des baleines à bosse est encouragée mais il faut éviter de déranger les animaux tout en le faisant. Veuillez se référer aux directives pour observation du Ministère des Pêches et des Océans et veuillez suivre ces directives de près. Si vous voulez de plus amples informations sur une baleine à bosse que vous avez identifiée ou si vous voulez contribuer des photos d'identification, prière de contacter le Programme de recherche sur les cétacés à la Station de biologie du Pacifique.

Je suis d'accord

Photo: Rorquals à Bosse
Appel d'un rorqual à bosse - L'est du plateau néo-écossais

Les rorquals à bosse produisent un éventail de sons de basse fréquence généralement inférieurs à 1 kHz. Les rorquals sont bien connus pour leurs chants qui sont composés d'une série de séquences de sons complexes et répétitifs. Ces chants sont habituellement produits par les mâles dans leurs aires de reproduction. Ils semblent jouer un rôle dans l'accouplement et pourraient être utilisés pour attirer des femelles ou tenir les mâles en compétition à distance. Il a également été constaté que les rorquals à bosse chantent dans leurs aires d'alimentation. Ce segment d'un chant du rorqual à bosse a été enregistré en plein milieu de l'hiver au large des côtes de la Nouvelle-Écosse, en bordure de l'est du plateau néo-écossais.

Rorqual à bosse Megaptera novaeangliae. Crédit photo : John Ford

Rorqual à bosse Megaptera novaeangliae
Crédit photo : John Ford

Rorqual à bosse Megaptera novaeangliae. Crédit photo : Pêches et Océans Canada

Rorqual à bosse Megaptera novaeangliae
Crédit photo : Pêches et Océans Canada

Rorqual à bosse Megaptera novaeangliae. Crédit photo : John Ford

Rorqual à bosse Megaptera novaeangliae
Crédit photo : John Ford

Date de modification :