Fonds des pêches de l’Atlantique

Le Fonds des pêches de l'Atlantique est un programme de contribution financé conjointement par les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux. Il permettra d'investir plus de 400 millions de dollars sur 7 ans.

Le programme a pour but d’aider le secteur des poissons et fruits de mers de l'Atlantique canadien à faire une transition. Il pourra ainsi répondre aux demandes croissantes du marché pour des produits :

  • de qualité élevée
  • qui offrent une valeur ajoutée
  • qui sont exploités de manière durable

Le gouvernement fédéral fournira 70 % du financement, et 30 % proviendront des provinces de l'Atlantique participantes.

Volet pour la région de l'Atlantique

Le volet pour la région de l'Atlantique met l'accent sur 3 piliers.

  1. L'innovation favorise le développement de nouveaux produits et de nouvelles technologies dans les secteurs de la pêche, de l'aquaculture et de la transformation.
  2. L'infrastructure favorise la modification de nouvelles technologies ou de processus en vue d'améliorer la durabilité des secteurs.
  3. Les partenariats scientifiques créent une collaboration entre l'industrie et le milieu universitaire et d'autres institutions de recherche qui améliore nos connaissances et notre compréhension.

Du financement est disponible pour les projets qui satisfont aux critères d’admissibilité et d'évaluation dans les provinces suivantes :

  • Nouvelle-Écosse
  • Nouveau-Brunswick
  • Île-du-Prince-Édouard
  • Terre-Neuve-et-Labrador

Volet national de l'accès aux marchés et le développement

Dans le cadre élargi du Fonds des pêches de l'Atlantique, un volet national pour appuyer l'accès aux marchés et le développement du secteur au pays sera mis sur pied.

Du financement sera disponible pour les projets qui satisfont aux critères d’admissibilité partout au Canada, dans les provinces et les territoires participants.

Pour ce volet, vous pourrez faire une demande à une date ultérieure.

Collaboration

Afin de nous aider à déterminer et à promouvoir les projets d'intérêt commun, nous travaillerons avec les gouvernements provinciaux et territoriaux pour mobiliser :

  • les groupes autochtones
  • les organisations non gouvernementales
  • l'industrie et les associations de l'industrie
  • les communautés scientifiques et universitaires

Pour nous joindre

Renseignements connexes