Stratégie de réconciliation

Découvrez notre stratégie de réconciliation, y compris notre vision, nos domaines d’intervention, nos principes et la façon dont nous mesurons les résultats.

Sur cette page

Stratégie de réconciliation (PDF 911 Ko)

À propos de nous

Pêches et Océans Canada et la Garde côtière canadienne jouent un rôle clé dans la transformation des relations du Canada avec les peuples autochtones. Nous reconnaissons que les pêches, les océans, l’habitat aquatique et les voies navigables marines revêtent une importance particulière sur les plans social, culturel, spirituel et économique pour de nombreux peuples autochtones. Nous sommes déterminés à établir de nouvelles relations de nation à nation, entre les Inuits et la Couronne et de gouvernement à gouvernement avec les Premières Nations, les Inuits et les Métis.

Dans le cadre de cet engagement, le MPO a récemment lancé la Stratégie de réconciliation de Pêches et Océans Canada (MPO) et de la Garde côtière canadienne (GCC). S’inscrivant dans nos efforts visant à attiser un changement de culture, cette stratégie est :

Qu’entendez-vous par « attiser un changement de culture »?

Il s’agit d’un objectif de l’Institut national des pêches autochtones et d’un message issu de l’Examen des programmes autochtones. Au cours de cet examen, les peuples autochtones ont demandé qu’un changement culturel s’opère au Ministère par le renouvellement des programmes et des pratiques sous l’angle de la vérité et de la réconciliation – et de l’objectif à long terme qui consiste à établir une relation équilibrée avec les communautés autochtones.

Cela signifie comprendre, valoriser et respecter les droits et les connaissances des Autochtones, en particulier l’article 35.1, Droits constitutionnels et pratiques de gestion des ressources. Cela signifie aussi reconnaître les relations historiques du Ministère et du Canada avec les peuples autochtones, y compris les affaires judiciaires et les autres événements qui ont défini ces relations au fil du temps.

La stratégie comprend :

Chaque section tente de répondre à des questions clés sur la réconciliation à Pêches et Océans Canada et à la Garde côtière canadienne. Nous collaborerons avec nos partenaires autochtones et les intervenants ministériels à l’amélioration et à la mise en œuvre de la stratégie.

Historique

Nous avons élaboré la stratégie à l’interne, en nous fondant sur les orientations stratégiques du gouvernement fédéral et sur la rétroaction tirée des activités de mobilisation des peuples autochtones et des intervenants ministériels. Cependant, la stratégie est un document évolutif; elle changera au fil des ans pour répondre aux commentaires et exploiter les réussites et l’expérience acquises.

Vision

La réconciliation est un cheminement continu et une relation en constante évolution. Toutes les sections de la stratégie, y compris la vision, sont sujettes à changement à mesure que nous continuons d’établir nos relations avec les peuples autochtones.

La vision décrit ce à quoi pourrait ressembler la réconciliation dans le portefeuille de Pêches et Océans Canada et de la Garde côtière canadienne.

Elle comprend l’engagement de Pêches et Océans Canada et de la Garde côtière canadienne envers la réconciliation et trois objectifs à long terme proposés.

Engagement

Nous reconnaissons que la réconciliation est :

Nous nous engageons à reconnaître et à mettre en œuvre les droits ancestraux et les droits issus de traités liés :

Nous le ferons conformément à :

Objectifs à long terme

Pour interpréter ce que signifie l’engagement fédéral envers la réconciliation, nous avons établi trois objectifs à long terme :

Ces objectifs proposés et leurs brèves interprétations ne sont pas définitifs et ne cherchent pas non plus à définir ce que la réconciliation signifie pour les peuples autochtones. Ils visent plutôt à montrer ce que pourrait signifier la réconciliation dans le portefeuille de Pêches et Océans Canada et de la Garde côtière canadienne.

Les objectifs sont fondés sur la mobilisation quotidienne antérieure et continue avec nos partenaires autochtones. Ils continueront d’évoluer au fur et à mesure que nous établirons nos relations avec nos partenaires autochtones et que nous mobiliserons les principaux intervenants et d’autres ministères fédéraux.

Mesures

Les mesures de notre stratégie de réconciliation s’articulent autour de cinq axes :

Mesures terminées

Nous avons récemment terminé l’Examen des programmes autochtones. Des travaux sont en cours avec des partenaires autochtones pour mettre en œuvre le Plan d’action pour le renouvellement et l’expansion des programmes autochtones du MPO.

Principes

Nous avons élaboré des principes pour veiller à tenir compte de notre engagement envers la réconciliation tous les jours. Comme le reste de la stratégie, ils sont tirés des commentaires formulés pendant les activités de mobilisation avec les peuples autochtones. Ces principes nous guident dans toutes les facettes de notre travail quotidien, ainsi que dans la réalisation des mesures concrètes.

Nos principes directeurs commencent par le souvenir et la reconnaissance de la relation historique que nous entretenons avec les peuples autochtones. Nous nous engageons à prendre le temps nécessaire pour faire progresser la réconciliation, en reconnaissant que l’établissement de relations prend du temps.

Voici d’autres principes directeurs :

Mesure des résultats

Nous utilisons le Cadre ministériel des résultats et le Répertoire des programmes pour faire le suivi de nos résultats. Cela nous permet de mesurer les résultats des initiatives et de voir comment les activités quotidiennes influent sur le programme de réconciliation.

Ce processus permet de nous tenir publiquement responsables des mesures de réconciliation et des résultats. La progression des résultats dans la stratégie montre le lien entre nos mesures et la vision. Nous soutenons chaque objectif à long terme par une progression des résultats qui montre comment les mesures influenceront les objectifs dans le temps.