Avis scientifique 2012/081

Orientation sur la formulation des objectifs de conservation et la définition d'indicateurs et de protocoles et de stratégies de suivi pour les réseaux biorégionaux d'aires marines protégées

Sommaire

  • L'élaboration d'objectifs de conservation quantifiables et la définition des indicateurs et des protocoles et des stratégies de suivi appropriés afin d'évaluer l'efficacité des réseaux d'AMP par rapport à leurs objectifs de conservation constituent des étapes importantes de la mise en place de réseaux biorégionaux d'aires marines protégées (AMP).
  • On fait souvent référence à  trois niveaux de précision des objectifs de conservation, allant des objectifs de conservation principaux (p. ex., le but no 1 du réseau national, tiré du Cadre national pour le réseau canadien d'aires marines protégées), aux objectifs de conservation stratégiques et aux objectifs de conservation opérationnels, plus précis.
  • Le présent document insiste sur les objectifs de conservation opérationnels (plus précis et quantifiables) plutôt que sur les buts de conservation ou les objectifs de conservation stratégiques « de plus haut niveau ». Ces objectifs opérationnels doivent décrire les RÉSULTATS escomptés si la conception et la gestion du réseau d'AMP fonctionnent.
  • Les objectifs de conservation opérationnels doivent porter sur les concepts de biodiversité, de fonction écosystémique et de caractéristiques naturelles particulières, qui sont les composantes clés du but « de conservation » (but no 1 du réseau national).
  • Les caractéristiques acceptées de la conception de réseaux d'AMP, c.­à­d. la répétitivité, la connectivité entre les AMP et la représentativité, doivent offrir à un réseau une forte probabilité d'atteindre les objectifs qui ont été établis pour lui, et doivent être évaluées. Elles ne constituent cependant pas des objectifs de conservation à proprement parler.
  • L'orientation fournie au sujet de la sélection des indicateurs présente les rôles et les propriétés de ces derniers, suggère des étapes relatives à leur définition et établit également des liens avec l'élaboration de protocoles et de stratégies de suivi. Dans le contexte des AMP et des réseaux d'AMP, on utilise des indicateurs pour évaluer où se situe le système écologique par rapport à l'atteinte d'un objectif précis. L'absence d'indicateurs adaptés à leurs objectif de conservations opérationnels pourrait empêcher d'évaluer l'efficacité de l'AMP ou du réseau d'AMP.
  • Les protocoles de suivi décrivent les méthodes précises requises aux fins de suivi, alors que les stratégies de suivi sont les moyens utilisés pour exécuter les protocoles de suivi. Les protocoles et les stratégies de suivi sont propres à l'indicateur en question. Par conséquent, seuls des principes d'orientation généraux sont fournis dans le contexte des réseaux d'AMP. On souligne l'importance de tenir compte de la surveillance communautaire.
  • Il est trop tôt pour fournir des directives précises sur l'évaluation de l'efficacité des réseaux d'AMP, mais il faut inclure une évaluation visant à savoir si les objectifs de conservation ont été atteints et si les caractéristiques de conception ont bel et bien été incorporées dans le réseau.

Le présent avis scientifique découle de la réunion de consultation scientifique nationale du Secrétariat canadien de consultation scientifique de Pêches et Océans Canada, qui a eu lieu du 3 au 5 octobre 2012, portant sur le thème « Orientation sur la formulation des objectifs de conservation et la définition d'indicateurs et de protocoles et de stratégies de suivi pour les réseaux biorégionaux d'aires marines protégées ». Toute autre publication découlant de ce processus sera affichée, lorsqu'elle sera disponible, sur le calendrier des avis scientifiques de Pêches et Océans Canada.

  Document PDF complet
(20 pages; 318 K)

Avis d’accessibilité :

Ce document est disponible en format PDF. Si le document suivant ne vous est pas accessible, veuillez communiquer avec le Secrétariat pour l’obtenir sous une autre forme (par exemple un imprimé ordinaire, en gros caractères, en braille ou un document audio).

Date de modification :