Document de recherche 2014/092

Effet des variations environnementales sur la dynamique du stock du maquereau bleu (Scomber scombrus L.) du golfe du Saint-Laurent

Par Stéphane Plourde, François Grégoire, Caroline Lehoux, Peter S. Galbraith et Martin Castonguay

Résumé

Cette étude avait pour objectif d’évaluer l’effet des variations environnementales sur la dynamique du stock du maquereau bleu (Scomber scombrus L.) du golfe du Saint-Laurent (GSL). Nous avons décrit d’abord les différents modes de variations de l’environnement physique et biologique à l’aide d’analyses en composantes principales (PCA) appliquées à 40 variables, et identifié des régimes environnementaux distincts durant la période 1990 à 2012. Deux modes principaux de variabilité ont été identifiés, le premier exprimant un réchauffement à long-terme (15-20) du GSL, et un deuxième mode exprimant une alternance à plus haute fréquence (5-10 ans) d’années chaude et froides. Les résultats illustrent également des liens forts entre les variations des conditions physiques et l’abondance, la composition et la phénologie d’espèces de zooplancton importantes pour les larves, les juvéniles et les adultes du maquereau bleu. De plus, des changements abrupts des conditions physiques et de la dynamique du zooplancton ont été identifiés en 1996-1997, 2004 et de 2009 à 2012. En second lieu, un ensemble de Modèles Additifs Généralisés (GAM) a été développé pour décrire le rôle que pourrait jouer les variations interannuelles des processus ascendants décrits ci-dessus dans le contrôle des variations des indices de condition (K de Fulton) et le succès du recrutement du maquereau bleu (Rs). Les GAM considérant les variations de l’abondance, de la composition et de la phénologie d’espèces de copépodes tels que Calanus finmarchicus, Pseudocalanus spp. et Temora longicornis améliorent la performance des modèles de 40-50% par rapport aux modèles ne considérant que l’environnement physique, démontrant l’importance de la dynamique du zooplancton dans le contrôle de K et de Rs et supportant l’hypothèse du "match-mismatch". Finalement, notre étude démontre que de fortes variations du Rs pourraient être déterminées par les fluctuations environnementales indépendamment de la biomasse reproductrice, indiquant que ces effets devraient être considérés dans le développement et l’application d’une approche écosystémique de la gestion du stock de maquereau bleu du GSL.

 Document PDF complet
(35 pages; 1 150 K)

Offre de produire le document dans les deux langues officielles :

Ce rapport contient des termes scientifiques et techniques; il a été publié dans la langue officielle du groupe de travail ou du scientifique expert qui l’a produit. Si ce document n’est pas disponible dans la langue officielle de votre choix, veuillez communiquer avec le Secrétariat.

Avis d’accessibilité :

Ce document est disponible en format PDF. Si le document suivant ne vous est pas accessible, veuillez communiquer avec le Secrétariat pour l’obtenir sous une autre forme (par exemple un imprimé ordinaire, en gros caractères, en braille ou un document audio).

Date de modification :