Document de recherche 2005/015

Conditions océanographiques, biologiques et chimiques sur le plateau de Terre-Neuve en 2004

Par Pepin, P., G.L. Maillet, S. Fraser, D. Lane

Résumé

Nous faisons un bilan des variations saisonnières et interannuelles dans les concentrations de chlorophylle a et des principaux éléments nutritifs, ainsi que dans l’abondance des principaux taxons de phytoplancton et de zooplancton, mesurés à la station 27 et le long de transects du Programme de monitorage de la zone atlantique (PMZA) en 2004. La prolifération planctonique de printemps s’est produite plus tôt qu’en 2003, renversant la tendance d’un retard à la hausse du début de la prolifération, amorcée en 2000, au moins dans la partie centrale du plateau de Terre-Neuve. Les concentrations d’éléments nutritifs en profondeur à la station 27 se situaient encore au-dessous des niveaux de 2000-2001, mais ont montré des signes de variabilité accrue vers la fin de 2004, alors que les concentrations dans la couche de surface étaient plus élevées qu’en 2003, peut-être à cause d’une prolifération phytoplanctonique de printemps moins intense résultant d’une couche mélangée plus profonde en hiver et d’une stratification abrupte au printemps. Les taxons dominants de zooplancton à la station 27 et sur les Grands Bancs ont connu leurs plus faibles niveaux d’abondance depuis le lancement du PMZA. Par contre, l’abondance du zooplancton le long des transects de la baie de Bonavista et de l’île Seal se rapprochait généralement des niveaux maximums rencontrés. Le signal était le plus fort dans le cas de Calanus finmarchicus, C. glacialis et C. hyperboreus, les trois espèces qui constituent la majorité de la biomasse zooplanctonique dans la région. Quoique d’autres espèces montraient des tendances semblables, elles n’étaient pas statistiquement significatives.

 Document PDF complet
(66 pages; 2534K)

Offre de produire le document dans les deux langues officielles :

Ce rapport contient des termes scientifiques et techniques; il a été publié dans la langue officielle du groupe de travail ou du scientifique expert qui l’a produit. Si ce document n’est pas disponible dans la langue officielle de votre choix, veuillez communiquer avec le Secrétariat.

Avis d’accessibilité :

Ce document est disponible en format PDF. Si le document suivant ne vous est pas accessible, veuillez communiquer avec le Secrétariat pour l’obtenir sous une autre forme (par exemple un imprimé ordinaire, en gros caractères, en braille ou un document audio).

Date de modification :