Document de recherche 2005/007

Évaluation du stock de morue du sud du golfe du Saint-Laurent, février 2005

Par Chouinard, G.A., L. Currie, G. Poirier, D. Swain, H. Benoît, T. Hurlbut, D. Daigle, L. Savoie

Résumé

La pêche dirigée à la morue dans le sud du golfe du Saint-Laurent était interdite depuis septembre 1993. En 1999, une pêche commerciale limitée de la morue en 4T-Vn(N-A) à été ouverte avec un TAC (total admissible des captures) de 6 000 t. Ce niveau de contingent est demeuré inchangé jusqu’à 2003. En 2003, la pêche dirigée a été à nouveau interdite. Les prises totales en 2003 étaient 289 t. La pêche a été permise à nouveau en 2004 et le niveau du TAC était de 3 000 t. Les débarquements se sont chiffrés à 2 281 t. La pêche en 2004 s’est déroulée principalement entre juillet et novembre. Les taux de prises des senneurs ont été stables depuis 1999. Les pêcheurs considèrent néanmoins que l’état du stock s’est amélioré. Il y a eu des changements de navire pour le relevé scientifique en 2003 et 2004 et les résultats de 2003 sont suspects. Le relevé de 2004 indique peu de changement dans l état du stock cependant on dénote une augmentation du nombre de morues juvéniles. Des relevés sentinelles au chalut ont été effectués en 2003 et 2004, ceux–ci fournissent une description de la distribution au mois d’août et indiquent peu de changement de l’abondance. Le relevé sentinelle par palangre montre une légère augmentation. Il semble que la mortalité naturelle (M) reste élevée. Un taux de 0.4 pour M à partir de 1986 est encore postulé dans l’évaluation. Les résultats de l’évaluation suggèrent que la biomasse de la population demeure faible, ressemblant les années au mi-1990, et se rapprochant de la valeur la plus faible observée sur la période débutant en 1950. L’abondance et la biomasse de la population ont diminué récemment mais a augmenté légèrement au cours de la dernière année du a une augmentation du nombre de jeunes morues. La biomasse du stock de reproducteurs en 2005 est estimée à 66,000 t, bien en deçà de la limite de conservation de 80,000 t. Le recrutement est resté bien en dessous de la moyenne historique au cours de la dernière décennie mais les classes de 2001 et particulièrement 2002 sont plus abondantes que les précédentes. Compte tenu de l’augmentation de l’abondance des classes des dernières années et en assumant que le taux de mortalité naturelle reste élevé, les prédictions indiquent que la biomasse du stock de reproducteurs pourrait augmenter de 6% avec des prises de 3,000 t en 2005. Des projections pour d’autres niveaux de prises sont fournies. En général, l’état du stock demeure faible et un rétablissement soutenu nécessitera que les prises soient maintenues à un faible niveau et que d’autres classes abondantes soient produites.

 Document PDF complet
(98 pages; 2233K)

Offre de produire le document dans les deux langues officielles :

Ce rapport contient des termes scientifiques et techniques; il a été publié dans la langue officielle du groupe de travail ou du scientifique expert qui l’a produit. Si ce document n’est pas disponible dans la langue officielle de votre choix, veuillez communiquer avec le Secrétariat.

Avis d’accessibilité :

Ce document est disponible en format PDF. Si le document suivant ne vous est pas accessible, veuillez communiquer avec le Secrétariat pour l’obtenir sous une autre forme (par exemple un imprimé ordinaire, en gros caractères, en braille ou un document audio).

Date de modification :